• Régulièrerment le ru de Marivel fait parler de lui . Dernièrement lors de travaux pour les fondations d'un nouvel immeuble en construction au 4O rue du Pavé des Gardes, une galerie en moellons  de 2m de diamètre a été mise à jour. La nouvelle s'est diffusée rapidement et des grapheurs sont venus exprimer ( sur papier) leur point de vue très original et très réussi sur le sujet. On aime !

     (cliquer sur la photo pour l'agrandir)

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • En mars dernier, des épisodes de pollution importants aux particules fines ont eu lieu en Ile-de-France et dans quelques grandes agglomérations françaises. Que sont les particules fines, et quelles sont recommandations à mettre en place ? On fait le point sur cette question.

    Les particules fines, dangereuses pour la santé

    Les particules fines sont des micro-organismes en suspension dans l’air intérieur ou extérieur. Selon leur diamètre, on distingue les « PM10″, les « PM2,5″ et les « PM1″. Les particules fines sont en augmentation depuis deux siècles. Elles peuvent être d’origine naturelle (éruptions volcaniques, érosion éolienne naturelle, feux de forêt) et humaine (chauffage, combustion de combustibles fossiles dans les véhicules et plus particulièrement des moteurs diésels des voitures, camions et bus , centrales thermiques et de nombreux procédés industriels)

    Le principal risque sur la santé ? Provoquer des difficultés respiratoires ainsi que des irritations. « Elles peuvent être à l’origine d’inflammations, et de l’aggravation de l’état de santé des personnes atteintes de maladies cardiaques et pulmonaires. De plus, elles peuvent transporter des composés cancérigènes absorbés sur leur surface jusque dans les poumons. » explique Le site Respire de l’association Nationale pour la Prévention et l’Amélioration de la Qualité de l’Air

    Les recommandations et solutions à mettre en place

    En période de pollution aux particules fines, il est recommandé d’éviter les activités physiques intenses, particulièrement pour les personnes les plus fragiles. Il est également déconseillé de fumer afin d’éviter de cumuler les polluants et d’aggraver les réactions. Aussi, il est préférable d’éviter de promener les bébés dans les poussettes qui risquent de se retrouver au niveau des pots d’échappements.

     

    De plus, pour limiter ce type de phénomène de pollution, des solutions peuvent être mises en place : la limitation des épandages agricoles, la réduction provisoire des activités des industriels, la limitation de vitesse sur routes et autoroutes, la gratuité du stationnement résidentiel et aussi la priorité donnée aux transports en commun… En Île-de-France, des mesures ont été prises lors des derniers épisodes de pollution par la Préfecture de Police visant à baisser de 20 km/h la vitesse autorisée sur les routes, à détourner les poids-lourds en transit, à limiter les émissions des sites industriels. L’épisode de pollution de l’air étant très important, l’application de la circulation alternée à Paris et en petite couronne a été mise en place.

     

    Article écrit par Deborah (voir la biographie)
    le 16 avril 2014 à 07:00

     

    à savoir , il existe maintenant des masques avec des filtres à  particule sur le marché  comme sur l'adresse suivante :

    Masques anti-Pollution

    personnellement  nous ( la famille)  utilisons le masque Cinqpro , avec beaucoup  de satisfactions

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    3 commentaires
  • Gilles Clément, artiste paysagiste, nous invite à Melle à (re)penser notre rapport à la loi .

    L'art ici est  vivant et en mouvement.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     par Manon Laplace pour bioalaune

    A Berlin, les quatre jeunes fondatrices de Original Unverpackt veulent ouvrir le premier supermarché dépourvu de tout emballage alimentaire.

    Un supermarché sans flacons, barquettes, boîtes de conserve ou emballages en tout genre, le concept semble difficilement réalisable. C’est pourtant le défi que se sont fixé quatre jeunes Berlinoises en créant Original Unverpackt (à comprendre “sans emballage d’origine”). Il s’agit de créer le premier supermarché proposant uniquement des produits non emballés et vendus au poids.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires