• La Ville de Paris invite les Parisiens à recenser les lieux qui pourraient accueillir de la végétalisation au plus près de chez eux grâce à l'application mobile "Dansmarue". Murs, trottoirs, placettes, façades... 200 lieux publics proposés par les citoyens seront choisis et végétalisés.

     

    http://www.bioaddict.fr/article/les-parisiens-sont-invites-a-verdir-la-capitale-a4532p1.html

    http://e-rse.net/dansmarue-vegetaliser-rue-mairie-paris-application-mobile-6810/

    http://www.paris.fr/accueil/accueil-paris-fr/dans-ma-rue-l-appli-qui-ameliore-la-ville/rub_1_actu_132205_port_24329

     

    L'application mobile "Dansmarue", utilisée pour transmettre les dégâts ou les encombrements dans une rue, propose depuis le 15 juillet une nouvelle fonctionnalité pour transmettre des propositions de lieu à végétaliser. Les riverains sont en effet les meilleurs connaisseurs de leur quartier, des usages qui s'y développent et des lieux qui sont susceptibles de se prêter à une végétalisation ponctuelle.

    Comment ça marche ?

    La nouvelle version de l'application permet aux utilisateurs de proposer un lieu qu'ils estiment propice à la végétalisation en le photographiant. L'utilisateur est géolocalisé, laisse un commentaire, son adresse mail et la photo de l'espace qu'il souhaite végétaliser et peut même préciser son idée en suggérant un aménagement.

    Si vous ne possédez pas de smartphone,  le formulaire en ligne de Paris.fr peut être utilisé.

    Une fois le lieu repéré : qui fait quoi ?

    Selon la proposition d'aménagement végétalisé, les modalités d'intervention peuvent différer.

    -Les aménagements réalisables par la Ville de Paris

    -Les aménagements portés par les habitants

    Il s'agit des propositions d'installations végétalisées hors sols (jardinières posées, bacs, pots...). Si la proposition faite est retenue, la Ville pourra fournir le mobilier avant que les riverains ne s'approprient pleinement ces espaces, à l'image du succès rencontré par les 96 jardins partagés de Paris.

     

    A noter que l’application Dansmarue propose aussi d’autres services (voir le site ).

    A méditer pour GPSO et Chaville  « Du vert près de chez moi, c’est possible et j’y participe »

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Un  article très clair de Benjamin Broustey sur son site Permaculture design (lien) pour s'initier à la permaculture en famille.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Depuis hier 19 août, la terre est entrée en déficit écologique: ceci veut dire que la population mondiale a consommé la totalité des ressources naturelles qu'elle est capable de renouveler sur une année entière .

    C'est un jour plus tôt qu'en 2013, et, surtout, un mois et demi plus tôt qu'en 2000, a claculé , comme chaque année, l'ONG Footpring network.

    Cette  "Earth overshoot day " (le "jour du dépassement ")

    est certes symbolique, mais elle est un marqueur facile à comprendre de la dégradation mondiale de l'environnement.

    http://www.lalibre.be/actu/planete/la-planete-vit-a-credit-des-ce-mardi-53f2dece3570667a63945197

    Dit autrement, 86% de la population mondiale vit dans des pays qui demandent plus à la nature que ce que leur propre écosystème peut renouveler et il faudrait une planète et demie pour produire les ressources écologiques renouvelables nécessaires au soutien de l'empreinte de l'humanité.

    De quelles ressources parle-t-on ?

    Le calcul prend en compte essentiellement la consommation de matières premières agricoles et des produits issus de la mer et des forêts , ainsi que de la capacité de la planète à absorber le CO2 et les déchets produits .

    Il est possible d'inverser la tendance

    Même si celà devient de plus en plus problématique, nous pouvons tous inverser la tendance. Nous connaissons les solutions :favoriser les énergies renouvelables, ainsi que les régimes alimentaires riches en viande; mettre fin à l'économie linéaire (produire, jeter),se convertir à l'économie circulaire où les déchets des uns sont les ressources des autres,ou encore repenser l'urbanisme ....

    Des solutions bien connues, mais encore insuffisamment mis en place, en local et au global .

    Que cette rentrée 2014 soit l'occasion de prise de conscience et d'actions supplémentaires en ce sens ... que pourrions nous préconiser de plus sur ce site , tout acquis à la cause de la transition ?? !!

    http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/video-la-planete-terre-vit-a-credit-depuis-le-mardi-19-aout_673357.html

    http://www.liberation.fr/terre/2014/08/19/la-planete-en-etat-de-banqueroute-environnementale_1083110

    http://www.wwf.fr/?3140/EARTH-OVERSHOOT-DAY-A-partir-d-aujourdhui-l-humanite-vit--credit

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Pour un retour des bouteilles en verre consignées 

     

     

     

     

     

     

    Photo J Cridland

    Rappellons comment on en est arrivé là.

    Les années  1960 ont été marquées par le développement du jetable du à la fois au progrès de l'automatisme industriel et au pétrole peu cher.Le développement de la consommation de masse vente l'emballage à usage unique. Ainsi un fabricant d'huile  en bouteille, en 1963, développe l'argument : "c'est plus sûr; non consignée la bouteille ne sert que pour vous,elle ne sert qu'un fois; vide , on la jette, elle ne revient pas ".

    Le changement s'est déroulé sur 30 ans , faisant exploser le volume des déchets ménagers !

    Pour le Cniid (centre national indépendant d'information sur les déchets ), ce ne sont  pas des considérations environnementales mais avant tout de nature commerciale qui ont conduit à la disparition de la consigne pour réutilisation au profit des emballages à usage unique.
    Rien ne permet de justifier aujourd’hui l’opposition à la consigne pour réutilisation.

    http://www.cniid.org/Le-point-sur-La-consigne-des-bouteilles-1e,181

    Pourtant:

    -La consigne des bouteilles a été abandonnée sauf dans les bars et les restaurants grâce à qui on évite 500 000 tonnes de déchets par an.  Elle permet d'économiser 75% d'énergie primaire par rapport au recyclage.

     

    -Le recyclage  entraine des coûts pour collecter les déchets et recycler : le verre par exemple doit être fondu à très haute température pour fabriquer de nouvelles bouteilles. La consigne serait donc beaucoup plus économique. D'ailleurs certaines collectivités l'ont relancée. C'est le cas du Var, de la Côte d'Or et du Nord Pas de Calais.

    Il existe même un Réseau, le réseau consigne , composé d'associations de protection de l'environnement et de syndicat de gestion des ordures ménagères

    http://www.franceinter.fr/emission-planete-environnement-le-retour-de-la-consign

    http://www.reseauconsigne.com/images/EP_2012_12_05_compte-rendu-journee-consigne_Final.pdf

    L’Allemagne a rendu obligatoire, dès 2003, la consignation des bouteilles en plastique et en verre. Dans un grand nombre de magasins et de supermarchés, sont disponibles des collecteurs d’emballages métalliques et de bouteilles de verre et de plastique qui , après vérification des emballages, délivrent au consommateur un ticket de 25 cts d’euro dans le cas des bouteilles en verre afin de le faire valoir sur son prochain achat.

    C'est le "pfand systèm "

    http://berlincosmopolite.wordpress.com/2011/04/09/en-construction-8/

    La ville de Paris souhaite le développement de ce système

    http://www.lefigaro.fr/conso/2013/07/10/05007-20130710ARTFIG00387-paris-veut-relancer-la-consignation-des-bouteilles.php

    Une étude en ce sens en vue d'éventuelles incitations  serait la bien venue au niveau de GPSO : opportunité/coût , avantage/inconvénient.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  Les fermes en ville

     

     

     

     

     

     

    Le 1er "démonstrateur " "les fermes en ville "ouvrira le 5 septembre à St Cyr l'école (78).

    Le lieu d'expérimentation d'environ 8ha  est une ancienne décharge de remblais fermée en 1996 et laissée à l'abandon.

    Ce lieu a été réinvesti depuis 2012 par l'association Le vivant et La ville pour y accueillir une offre d'agroécologie urbaine intégrant du maraichage hors sol fonctionnant en mode d'économie circulaire en produisant de fruits et légumes .

    Lieu de formation de techniciens spécialisés, il est ouvert aux visites professionelles et pédagogiques .

    http://www.levivantetlaville.com/Les-Fermes-en-Villes?id_rubrique=31

    http://www.mediaterre.org/actu,20140718104611,2.html

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • En 2005,la loi handicap donnait 10 ans aux établissements recevant du public (ERP) et aux transports pour se rendre accessibles aux personnes handicapées.Celà devait donc être réalisé au 1er janvier 2015.

    Force est de constater qu'environ 20% des établissemments concernés auront respectés cette obligation.

    Un lobby intense a amené le gouvernement à accorder de nouveaux délais; il faut dire que les manquements à la loi ne sont pas susceptibles de sanctions.

    Comme il est courant, il est invoqué le coût des travaux nécessaires et le manque de temps, comme si la 1ère loi handicap ne datait pas de 40 ans !!!!

    http://informations.handicap.fr/art-chronique-croizon-accessibilite-20-6842.php

     

    C'est l'ensemble de la société, les gouvernants nationaux et locaux, ainsi que les différents acteurs de la société civile qui manque à un élémentaire esprit de solidarité, comme si chacun ne se sentait pas concerné par ce qui peut  arriver, de manière provisoire ou définitive à ses proches ou à ses  semblables !

    Consternant constat, très loin des efforts consenti par d'autres pays notamment les pays scandinaves .La transition, c'est faire une place à tous !!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Nouveauté de la rentrée à La Factory : le macaron au miel de Chaville.

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires