• Ce sommet  international s'est  tenu fin mars au Botswana.

    http://www.goodplanet.info/actualite/2015/03/30/sommet-sur-le-commerce-illegal-despeces-sauvages-entre-progres-et-promesses-non-tenues/

    Sommet sur le commerce illégal d’espèces sauvages: entre progrès et promesses non-tenues | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Observatrice Spipoll © Magali Evanno

     

     

    Après l'observation des papillons, de la biodiversité agricole, l'outil Vigie-Nature et Vigie-nature école ou encore la surveillance de la biodiversité du litoral, le Muséum national d'Histoire naturelle poursuit ses programmes de sciences participatives avec le projet 65 millions d'observateurs. L'objectif ? Structurer et compléter ces expériences de connaissance de la biodiversité.

    Deux nouveaux volets vont voir le jour : Vigie-Mer et Vigie-Ciel (recherche de météorites

    Pour faciliter les échanges, des outils informatiques seront déployés (portail global dédié à la participation, nouveaux sites de saisie des données, encyclopédie interactive, analyse de données collaborative, kits de création de portails locaux, etc.)

    http://www.actu-environnement.com/ae/news/65-millions-observateurs-service-nature-biodiversite-24206.php4

    https://www.mnhn.fr/fr/participez/actualites/lancement-projet-collaboratif-65-millions-observateurs

    http://localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250268694341&cid=1250268691188

    http://www.docsciences.fr/Tous-acteurs-avec-Vigie-Nature

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

    L'eusko a été lancée le 31 janvier 2013 dans tout le pays basque nord.L’eusko est échangé contre des euros à un taux de 1 pour 1, sans frais.C'est une monnaie locale complémentaire basque, écologique et solidaire

    http://www.euskalmoneta.org/le-projet-en-40-points/

    C'est la première monaie locale de France avec plus de 2 000 utilisateurs chez les particuliers et près de 550 commerçants, entreprises et associations

    Cette monnaie complémentaire vise à relocaliser l'économie en favorisant les échanges sur un même territoire et donc à limiter l'impact écologique lié aux échanges.

    L'idée ne date pas d'hier. En Allemagne, la région sud de la Bavière s'est dotée d'une monnaie locale, le Chiemgauer,il y a dix ans déjà

    Il existe aujourd'hui 24 bureaux de change au Pays basque, de Mauléon à Hendaye. Selon le Code monétaire et financier français, l'eusko ne peut circuler qu'entre membres de l'association Euskal Moneta. "Tout le monde peut adhérer, sauf la grande distribution et l'agriculture industrielle"

    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2014/04/28/monnaie-basque-la-solidarite-d-abord,1191550.php

    Dès le mois de juin 2015, il est prévu de  payer en monnaie basque par carte bleue auprès des commerçants et fournisseurs adhérents d'Euskal moneta. Une première en France.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Soutenir une agriculture respectueuse de l’environnement et protéger l’eau. A Agy, dans le Calvados, la fondation Terre de liens, aidée par l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, a acquis 4,4 hectares. Ces terres seront louées à un éleveur bio, qui n’utilise ni pesticides ni engrais chimiques, ce qui protègera des pollutions les réserves d’eau potable. Une action parmi d’autres de l’association Terre de Liens qui propose aux citoyens de défendre la terre comme un bien commun. Et de favoriser aussi une autre agriculture, génératrice d’emplois, d’autonomie alimentaire et de liens sociaux. Terre de Liens explique ici son initiative.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Crédits photo : Sophie Robichon / Mairie de Paris
     
     
    [03/04/2015]

    Paris va devenir la capitale mondiale du vélo ! La Ville dévoile son Plan Vélo 2015-2020, qui sera soumis au prochain Conseil de Paris. Il prévoit un investissement de plus de 150 millions d'euros qui permettra de doubler la longueur des voies cyclables d’ici 2020. Toutes les infos.

    Suite sur:

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  •  Les conseils municipaux et commissions se suivent et se ressemblent. Ils laissent un sentiment d’inquiétude sur la santé de notre démocratie locale. La loi, en l’occurrence le code général des collectivités territoriales (le CGCT), impose au Maire de soumettre au vote des élus nombre de délibérations, mais la vérité est parfois ailleurs !! 

    L’application pure est simple du CGCT conduit par exemple les élus à prendre connaissance du rapport d’activité pour un cimetière aux Ulis (inutilisé par les Chavillois) ou de l’adhésion d’une nouvelle commune lointaine à un syndicat dont Chaville est membre.  Des sujets sans grand intérêt pour nos concitoyens !! En revanche, ce CGCT ne précise en rien ce que pourrait être la démocratie locale, qui est laissée au libre choix du Maire.  C’est là que le bât blesse.

    Vous serez tous surpris d’apprendre que les conseillers municipaux (majorité comme opposition) ne savent pas grand-chose des politiques de lutte contre la délinquance, en faveur de la culture ou encore pour le développement durable car ces sujets ne font l’objet d’aucun débat entre élus.  Tout semble entre les mains de quelques adjoints qui tentent de faire avancer dans l’ombre quelques dossiers sans chercher réellement conseil… auprès des conseillers municipaux. 

    On aimerait bien savoir quels types de commerces seront prévus pour le centre-ville ? Embargo !  Comment seront associés les citoyens à la mise en place de Smart City+, la fameuse plateforme collaborative de services de proximité ? Mystère !  Quant au conseil municipal, on remarquera que les conseillers municipaux de la majorité n’ont jamais de questions ou d’avis sur les délibérations proposées par le Maire.  Où est la liberté de parole ?

    La démocratie locale, c’est oser partager avec les citoyens, à commencer par leurs élus, les choix qui les concernent.  On en est encore loin…

     

    David Ernest

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Présentation

     

    "Sauvages de ma rue "est un programme lancé en 2011 par le Muséum national d'histoire naturelle et Telebotanica.

    Il s'agit d'évaluer la biodiversité urbaine en établissant un inventaire des végétaux qui poussent sur les trottoirs.

    Sur le site,on peut trouver aussi un guide paru en 2012 présentant les 240 plantes sauvages les plus répandus en France.

    Chaque citoyen est invité à enregistrer ses découvertes via un smartphone (voir le site internet)

    http://sauvagesdemarue.mnhn.fr/

    http://www.tela-botanica.org/site:accueil

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  •  

    Alors que la loi Macron prévoit l'assouplissement des règles régissant l'agrandissement des élevages, l'association de mobilisation citoyenne Agir pour l'environnement vient de lancer une pétition citoyenne pour demander de stopper les "fermes -usines " du genre de celle des Mille vaches .

    http://fermes-usines.agirpourlenvironnement.org/

    La carte des projets en cours est inquiétante :

    http://www.reporterre.net/La-carte-de-France-des-projets-de

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • http://www.frequenceterre.com/Wordpress/wp-content/uploads/2013/05/deconcertation-affiche.jpg

     

    On vous a ici (et ailleurs ) tous les avantages de la concertation pour faire aboutir un projet.

    Cependant, il arrive qu'il y ait des pièges, voire des leurres ; de "fausses concertation ", ça existe !

     Ces grandes concertations populaires ne seraient-elles pas, parfois, que de la poudre aux yeux ?

    Un projet sensé s’adapter aux attentes des habitants. En vain ! Les espaces sortis de terre ne reflétèrent alors que très peu les souhaits exprimés.

    C’est pour décrypter ce processus de décision que la réalisatrice Béatrice Dubell a reconstitué les différentes réunions en les faisant rejouer par les habitants eux-mêmes.

    Militants associatifs, mères de famille, retraités, ouvriers, mais aussi pouvoirs publics et promoteurs privés ont été rejoués par ceux là même qui ont eu à subir le simulacre de concertation.
    Au final, une peinture très juste et acide de ces réunions prétextes à de grandes campagnes de communication. C’est ce langage dominant qu’à voulu décortiquer Béatrice Dubell, la réalisatrice de « Déconcertation« , en mettant en lumière des réalités sociales.

    http://www.frequenceterre.com/2014/09/11/vous-avez-dit-concertation/

     

    Ce film est en ligne ! Profitez en !

    http://www.grandensemble.fr/accueil/deconcertation-en-ligne.html

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  
     
     
    Le produit intérieur brut (PIB) ne sera-t-il bientôt plus l'unique indicateur de richesse pris en compte dans le pilotage des politiques publiques ? Le Parlement a définitivement adopté une proposition de loi écologiste en ce sens,

     
    En savoir plus :
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/04/02/le-parlement-donne-son-feu-vert-a-de-nouveaux-indicateurs-de-richesse_4608528_3234.html
    http://www.huffingtonpost.fr/eva-sas/mettons-en-place-de-nouveaux-indicateurs-de-richesse_b_4652930.html
    http://www.lagazettedescommunes.com/346363/la-loi-sur-les-nouveaux-indicateurs-de-richesse-definitivement-adoptee/
     
    Il s'agit de "mettre fin à la « dictature du PIB » par de nouveaux indicateurs de richesse
     
    A noter que la région Nord Pas de calais pratique pour sa part depuis 10 as les "indicateurs alternatifs ".
    http://www.lagazettedescommunes.com/107944/le-nord-pas-de-calais-et-les-indicateurs-alternatifs-10-ans-de-pratique/
     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les Scop

     

    Les Scop, Sociétés coopératives et participatives, désignent les entreprises à statut Scop (Société coopérative de production) et à statut Scic (Société coopérative d’intérêt collectif). Soumises à l’impératif de profitabilité comme toute entreprise, elles bénéficient d’une gouvernance démocratique et d’une répartition des résultats prioritairement affectée à la pérennité des emplois et du projet d’entreprise.

    http://www.les-scop.coop/sites/fr/les-scop/qu-est-ce-qu-une-scop.html

    Pur mieux comprendre ce qu'est une Scop, mieux qu'un long discours, découvrez la petite vidéo qui a été réalisée par Possum interactive . Plus de 50 000 consultationsà fin mars:

    http://www.les-scop.coop/sites/fr/interface-pedagogique

     

    Pour en savoir plus :

    https://www.colibris-lemouvement.org/agir/guide-tnt/creer-une-scop-ou-une-scic

    http://www.economie.gouv.fr/amorcage-des-scop-publication-du-decret

    http://www.jetransmetsamessalaries.fr/?gclid=CJr77f2q-8QCFSbJtAodsicA2Q

    Comme le dit la fédération des Scop, "la démocratie nous réussit ".

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Siabatou Sanneh a participé au marathon de Paris 2015. Chez elle, en Gambie, elle parcourt cette distance pour aller chercher de l'eau potable destinée à sa famille. © Maraton Walker

    Pour autant

    Le 7e Forum mondial de l’eau s'est ouvert ce dimanche 12 avril en Corée du Sud. Organisé tous les trois ans, l'événement se tient cette année jusqu'au vendredi 17 avril. Répartition inégale des ressources, pollution, pénurie : les enjeux de la gestion de l'eau restent cruciaux. Cette année, le Forum s'inscrit notamment dans la perspective de COP 21, la réunion sur le climat qui aura lieu à Paris en décembre 2015.

    http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/environnement-forum-mondial-eau-face-urgences-57873/#xtor=EPR-21-[HEBDO]-20150415-[ACTU-Le-Forum-mondial-de-l-eau-face-aux-urgences]

    Pour en savoir plus :

    http://www.pseau.org/fr/fme7

    http://www.lavigiedeleau.eu/node/818

    http://geopolis.francetvinfo.fr/en-2015-leau-ne-coule-pas-de-source-57309

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Une jolie initiative , bien dans l'esprit de la Transition: les enfants créent leurs propres jeux et jouets avec des matériaux récupérés dans différentes entreprises. Mousses, bois, tuyaux, tissus... sont mis à la disposition des apprentis designers, foisonnant d'idées. Génial !

    Réutilisation, recyclage, récréation ...et l'apprentissage de l'économie circulaire !

     

     

     

     

    2015-03-14_131940

     

     

     

     

     

    autres infos

    http://blog.francetvinfo.fr/l-instit-humeurs/2015/03/15/cette-boite-a-jouer-qui-pourrait-changer-les-cours-de-recreation.html

    et le site de Jouer pour vivre

    et sur le blog Cycles de vie : Atmosph'R

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • C'est sous ce titre que le magazine de défense es consommateurs Que Choisir vient de communiquer sur les coûts et les résultats de la politique de traitement des déchets :

    -"Alors que la facture des ménages relative aux déchets s’est envolée (+24 % de 2008 à 2012) pour atteindre 6,5 milliards d’euros ",

    -"cet effort financier n'est  pas récompensé puisque seuls 23% des  déchets sont recyclés"

    http://www.quechoisir.org/environnement-energie/dechet/communique-dechets-recyclons-la-politique-de-prevention-et-de-tri

     

    "Sur la base d’une étude exclusive, l’association pointe les profondes lacunes de l’organisation du tri et du recyclage des déchets en France,et n appelle à une régulation transparente et indépendante du secteur, et à l’adoption urgente d’une politique cohérente de prévention et d’information des consommateurs afin que moins de déchets soient produits et perdus, et que plus d’entre eux soient transformés".

    L'étude complète est disponible :

    http://www.quechoisir.org/environnement-energie/dechet/etude-gestion-des-dechets-recyclons-vite-la-politique-de-prevention

     

    A noter que vous pouvez Regarder la bande annonce de l'émission "Le Monde en face" sur France 5 en partenariat avec l'UFC-Que Choisir sur le "Recyclage: les points noirs du business vert" diffusée le mardi 28 avril à 20h40

    http://www.france5.fr/emissions/le-monde-en-face/diffusions/28-04-2015_322149

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires