• Campagne Logement 92

    Citoyens et associatifs se mobilisent dans les hauts de Seine pour faire face à la crise du logement dans le département. Ci-dessous la déclaration de clôture du rassemblement samedi 19 Janvier.

    Télécharger « mod_article65795951_50fd0a062e2a2.jpg »

    Télécharger « mod_article65795951_50fd09cad30b6.jpg »

     

     Des pistes pour agir durablement pour le logement

    (cliquez sur les liens)

    -Accessibilité du cadre bâti un lien pour un guide pratique

     -Lutte contre la précarité énergétique Energies Posit'if en IDF

    -Observatoire citoyen : chiffres clés

    -Acte 3 de la décentralisation : les politiques de l’habitat 

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Février 2013 à 21:30
    Bonsoir, Au nom de quoi faudrait-il continuer d'encourager la densification de la région parisienne ? - transports saturés, - cadre de vie dégradé, - air de mauvaise qualité, - loyers élevés - ... Au détriment des villes moyennes ? zones non tendues ? qui ont des milliers de logements vacants mais plus guère d'activités économiques ? Exemple :+ de 5000 logements vacants à Nevers (230 kilomètres de Paris, 2 h par le train), des centaines de pavillons vides. Une population âgée d'une part ou pauvre d'autre part. Il faudrait clairement arrêter de tout tirer aux métropoles où l'empreinte écologique augmente tandis que les fractures sociales se creusent... et redéployer des activités économiques au cœur des agglomérations françaises qui possèdent tous les services nécessaires aux populations et un cadre de vie agréable en plus. Cette politique de vraie décentralisation sera t'elle menée par le gouvernement ? Bien cordialement.
    2
    chat ville Profil de chat ville
    Jeudi 14 Février 2013 à 21:57

    Bonjour,

    Je partage votre point de vue sur la décentralisation de l'habitat aux autres régions. Mais attention au terme densification. Pour moi, il est préférable de densifier à proximité des gares et des centres économiques. En effet, cela permet de diminuer les trajets des citoyens entre leurs lieux de vie et leurs emplois.
    Cela permet de limiter les pollutions induites par le transport et donc de créer des cadres de vies plus sains.

    Toutefois, il est claire qu'aujourd'hui en France le centre économique c'est Paris. Il faut permettre, comme vous le dites, une décentralisation nationale pour limiter non pas la densification de la région parisienne, mais bien son étalement urbain. Car c'est bien le problème de la région parisienne qui perd de nombreuses terres agricoles du fait de l'étalement urbain.

    Je suis pour une densification de la région parisienne, mais pas pour la centralisation des activités économiques françaises. Même au sein de cette région parisienne, il est important de créer des bassins de vie. Permettre aux franciliens de ne plus traverser Paris à longueur de journée pour exercer leurs activités quotidiennes.

    Bien cordialement

    3
    Vendredi 15 Février 2013 à 14:01

    Bonjour Madame, Monsieur (le, la) densificateur  ? ...


    Il est dommage que vous ne vous présentiez pas...


    ECO-BETONNEUR ET CADRE DE VIE :
    Le cadre de vie des franciliens et le bonheur de vivre en ville devraient donc se traduire par un environnement fait de murailles de béton, (d'éco-bétonneurs (qui font du Grenelle, un atout pour développer leurs affaires...) aux alentours des gares et ailleurs... Cette mentalité béton, asphalte date d'une certaine époque ... Tout est question d'équlibre... Mais l'équilibre des écosystèmes franciliens est rompu justement.


    FONCIER A RECYCLER : LES ENTREES DE VILLE COMMERCIALES
    Par contre, il existe encore des gisements importants de foncier à requalifier, celui de nos pauvres entrées de ville où des milliers d'hectares ont été enfouis sous des hangars immondes, véritables passoires énergétiques... néfastes à l'agriculture, aux paysages, à la biodiversité....  Je vous renvoie à ma présentation que vous trouverez aisément sur internet, intitulée : Quel avenir pour les entrées de ville ? Vous verrez comment le régulateur va contraindre en douceur à réhabiliter tout ce gaspillage de foncier effreiné... Exemple : Taxes pluviales contre les surfaces imperméabilisées (1 euros par m2 par an). Douai l'a mise en place... Taxe d'aménagement, taxe pour sous-densité (dans les projets ZAC ça va cartonner...), trames vertes et bleues....


    LA FRANCE PROFONDE ENTRE CHOMAGE, PAUVRETE, ET MILLIERS DE LOGEMENTS VACANTS
    Tous ces discours ne changent rien à la France profonde qui voit sa population happée par les métropoles pourvoyeuses d'emplois, d'entassement de population sur fond de bétonnage incessant du cadre de vie et de transports de plus en plus saturés...

    Les Hauts-de-Seine est l'un des départements français les plus riches de France, bien loin de la réalité économique nationale... Les élus de France devraient, avec l'Etat, créer des conditions favorables à une plus juste répartition des activités économiques. Il faut partager cette richesse….et créer des conditions structurelles, (peut-être quatre grandes régions en France et moins de strates de toutes sortes qui compliquent tout...). Nous y viendrons sans doute...

    Merci de ne pas répondre si vous ne vous présentez pas.

    Cordialement.


    Brigitte Compain-Murez
    Ingénieur-chercheur, secteur de l'énergie
    Expert villes et territoires durables, certifiée DD et projets urbains
    Paysagiste ENSP
    Présidente fondatrice de Saint-Fiacre Loire-Baratte
    Vice-présidente de Chaville Parc Lefebvre

    4
    chat ville Profil de chat ville
    Vendredi 15 Février 2013 à 14:59

    Bonjour,

    Achim ERNEST, élève ingénieur-juriste en environnement.

    Mais sur ce blog les titres de noblesse n'ont pas valeurs d'arguments. 

    Je vous invite à relire mon commentaire. En effet, je ne sais pas si je dois prendre votre réponse comme une critique ou un appui ? En effet, vous redites ce que je disais : l'urbanisation à outrance est néfaste pour la vie des citadins.

    La seule différence entre nous c'est que j'attache plus d'importance à la sémantique. Hors pour moi le terme "densification" n'est pas contraire aux valeurs de l'écologie.

    En effet, densifier la région parisienne peut se faire au niveau d'immeuble et non de villes. Aussi, densifier des zones subissant l'étalement urbain permet de sauvegarder des espaces verts (y compris urbains) et empêcher l'emprise foncière. De même si les habitations se trouve près de transports as-ton besoins d'imperméabiliser des routes pour permettre aux citadins de circuler ?

    La densification empêche l'emprise foncière.

    Ce que ne permet pas la centralisation de la vie et des activités économiques française sur la région Parisienne. et là nous sommes toujours d'accord. Oui il faut arrêter de concentrer tout autour de Paris.

    La centralisation et concentration des activités augmente l'emprise foncière.

    Si vous êtes contre la densification, vous êtes pour que des franciliens s'installent à Beauvais et fassent 4h de voiture par jour pour aller travailler à la Défense ? je ne crois pas.

    Vous êtes bien contre la centralisation/concentration et non contre la densification. Nous sommes d'accord.

    5
    Compain-Murez
    Vendredi 15 Février 2013 à 20:31

    Re : M. Achim Ernest,

    RENOUVELLEMENT NATUREL DE LA POPULATION, OUI

    Nous ne nous trompons pas dans l'emploi des éléments de langage. Nous connaissons parfaitement la densification et ses limites...  Elle gâche le cadre de vie des habitants, la qualité des paysages urbains et la valeur patrimoniale potentiel des lieux parce qu'elle s'impose sans prendre en compte l'existant.   Son but est bien de loger plus de monde, non ? Un renouvellement naturel de la population est normal. Attirer toujours plus de population au détriment d'autres territoires est un désastre de dimention nationale... Tant que les statistiques indiqueront que l'Ile-de-France augmente en population, c'est bien que concentration et densification cohabitent.

    DENSIFICATION, NON... RESPIRATION, OUI

    Une des solutions est de redonner du souffle ailleurs et de la respiration à la région parisienne. Il ne s'agit pas d'appliquer telle ou telle technique d'architecture pour densifier,  ou d'appliquer 20 % de COS en plus. Il s'agit d'arrêter net les dégâts tout simplement. Grossir, grossir,... la grenouille qui voulaît être plus grosse que le boeuf. Avez-vous pratiqué  les environs de la gare de Châtillon-Montrouge ? et vous trouvez ça bien ? Pour être dense, c'est dense et irrespirable aux heures de pointe.... Les franciliens qui travaillent, en ont marre d'être entassés... J'ai vu l'évolution des lieux depuis ces trente dernières années... Ca fait mal !

    LE TELETRAVAIL POUR LES PROVINCES

    Le haut débit, le télétravail devraient permettre à des milliers de gens de s'épargner des heures de vie gâchée dans les transports, de la fatigue, du stress, ... La Défense, parlons-en justement... car on densifie à la Défense... Et oui... On augmente même la capacité d'accueil des tours...Toujours plus de bureaux tertiaire mais pas plus d'infrastructures de transport. Vous ne voyez pas le problème ? Et il faudra travailler jusqu'à 65 ans (avec un déambulateur dans les transports ! )

    LA TRANSITION...OUI,

    Il y a mieux à faire que de densifier pour mieux concentrer. Il conviendrait de s'occuper d'urgence de la transition énergétique, de l'isolation des bâtiments... plutôt que drainer encore et toujours plus de population et de s'employer d'urgence à redonner du travail ailleurs... là où l'herbe est vraiment plus verte.

    J'en reste là si vous permettez.

     

    6
    chat ville Profil de chat ville
    Vendredi 15 Février 2013 à 23:16

    Je pense qu'on est dans un dialogue de sourd parce que je suis entièrement d'accord avec vous. 

    Rappellons seulement la définition de densification : 

    "La densification urbaine est un concept qui consiste à faire vivre davantage de population sur un même espace urbain."

    Alors oui la densification urbaine au service de la concentration, c'est très mauvais et asphixiant. 

    Supposons maintenant que plus aucune personnes ne viennent s'installer en région parisienne grace à la décentralisation. Êtes-vous sûr que toute la population francilienne ira s'installer à Nevers (ou autres villes de provinces) ?

    Assurément non, car même si ces villes présenteront les même attraits que la région parisienne, beaucoup de gens sont attachés à leurs terres d'origine. C'est mons cas.

    Comment permettre alors aux populations restantes de respirer ? La solution écologique c'est permettre à tous d'avoir un logement, de se déplacer en polluant peu et de bénéficier d'espaces verts urbains. 
    Avec l'étalement urbain ce n'est pas possible de bénéficier de ces espaces verts et de moyens simples de transports. Pour aérer la région parisienne il faut densifier. 

    Au vu de la population actuelle en île de france, il n'est pas anormale d'avoir un appartement proche d'une gare, plutôt qu'une maison lointaine accessible uniquement par autoroute.

    Je vous prie de LIRE ATTENTIVEMENT mes commentaires : je suis CONTRE une production exponentielle de logements (que la densification permet effectivement), mais POUR offrir un cadre de vie agréable à TOUTE la population francilienne existante (- les quelques franciliens qui auront le courage d'aller en province).

    Il est clair qu'il faut limiter les prescriptions hallucinantes des PLH qui demande toujours plus de logements pour accueillir toujours plus de population.

    Voici deux articles sur la densification écologique :

    http://vertsregion.org/article.php?article_id=132

    http://www.ecologie-urbaine.org/Principes-de-developpement-urbain.html

    Mais je vous assure nous somme d'accord. Je ne veux pas d'une densification dans le style de la Défense, mais plutôt dans le style des quartiers Vauban à Freiburg-im-Breisgau.

    En espérant vous avoir convaincu qu'il y a bien 2 densifications :

    - la densification au service de la concentration à laquelle il faut s'opposer (et contre laquelle je m'oppose)

    - La densification écologique qui permet aux quartiers de respirer

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :