• Erasmus, le programme qui fait aimer l’Europe

    Depuis son lancement, en 1987, Erasmus a bénéficié à plus de trois millions d’étudiants originaires de 33 pays, à l’intérieur et hors des frontières institutionnelles de l’Union. Trois millions de jeunes (dont plus de 300 000 français) qui ont pu découvrir une autre culture, une autre langue, une autre façon d’étudier.

     

    Erasmus, symbole de l’Europe des pères fondateurs

    Selon un récent sondage TNS Sofres, Erasmus est la plus connue des réalisations européennes, derrière l’euro et la PAC. Ce programme est à l’image de l’Europe, soutient Gérard Onesta, ancien vice-président (écologiste) du Parlement européen, aujourd’hui vice-président de la région Midi-Pyrénées, chargé des affaires européennes.

    « Erasmus apparaît comme un formidable produit d’appel. Il correspond vraiment à l’idéal des pères fondateurs, qui souhaitaient rapprocher les peuples. Il permet des échanges féconds, dans tous les sens du terme : certains soutiennent qu’il y aurait aujourd’hui un million de “bébés Erasmus”, nés de l’union de personnes qui se sont rencontrées grâce à ce programme. Erasmus symbolise cette Europe métissée que j’adore. Le problème, c’est qu’il concerne encore peu de monde » 

    Inclure les chômeurs et les " décrocheurs"

    De fait, à peine 2 % d’une classe d’âge en bénéficient aujourd’hui. Mais des progrès sont en maous la nouvelle appellation, sont regroupés sept programmes de mobilité existants : Erasmus, Comenius (études secondaires), Leonardo (formation professionnelle), Grundtvig (adultes), ainsi que des programmes d’échanges avec des pays extra-européens

    Erasmus +, c’est plus de budget (même si les sommes paraissent bien maigres au regard du budget de la PAC, l’agriculture étant une compétence communautaire, contrairement à l’éducation et à la formation). L’enveloppe est ainsi de 14,7 milliards pour 2014-2020, contre environ 9 milliards pour 2007-2013. Sur la période qui s’ouvre, les instances européennes tablent sur 4 millions de séjours de mobilité.

    L’aide européenne est diverse (bourse d’études , aide à l’hbergement etc..) et peut être complétée par des organismes, entreprises et/ou collectivités locales .

    http://www.la-croix.com/Actualite/Europe/Erasmus-le-programme-qui-fait-aimer-l-Europe-2014-04-29-1143180

    http://www.agoravox.tv/actualites/europe/article/erasmus-le-dessin-anime-45252

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/05/21/sans-l-europe-on-etoufferait-le-plaidoyer-d-etudiants-et-de-patrons_4422771_3214.html

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :