• La démocratie participative en actions …. Pas encore à Chaville !

    Depuis les élections municipales de mars, des initiatives tendant à faire davantage les citoyens apparaissent :

    *Dijon : «  nouvelle jeunesse pour la démocratie participative à la rentrée « : comités de quartiers co-présidés entre élus et citoyens avec budgets participatifs

    http://infos-dijon.com/?p=370817

    *Seurre (Côte d’Or-2 400 habitants)« un bel exercice de démocratie partcipative « avec 39 citoyens dans les instances extra-municipales

    http://www.bienpublic.com/edition-la-plaine-la-saone/2014/06/19/seurre-un-bel-exercice-de-democratie-participative-pour-les-habitants

    *Pontivy (Morbihan) lance des comités de quartiers participatifs :

    http://www.ouest-france.fr/le-role-des-commissions-de-quartiers-2674454

     

    *Paris : 5% du budget d’investissement  (426millions € entre 2014 et 2020)de la ville sera décidé par les parisiens directement . Une des expériences les plus importantes  au monde !

    http://www.paris.fr/accueil/accueil-paris-fr/budget-participatif-interview-d-anne-hidalgo/rub_1_actu_145875_port_24329

     

    A noter aussi le rapport récemment sorti duCommissariat à la stratégie et à la prospective ;

    Son commissaire général Jean Pisani-Ferry mentionne l’importance de la concertation citoyenne indispensable  pour le développement de la France

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jean-pisani-ferry-il-faut-des-institutions-qui-repondent-au-malaise_1552579.html

    A la question, « Favoriser la démocratie participative, est-ce aussi une urgence?, J.Pisani-Ferry répond « C'est une très forte demande. Les citoyens veulent qu'on les consulte et qu'on les prenne au sérieux. Même s'ils n'ont pas gain de cause, ils pourront accepter une décision à condition qu'on les ait vraiment écoutés. Prenons l'exemple des grandes infrastructures. Si vous consultez au moment où le choix n'est plus que celui de la couleur des pylônes, vous engendrez un sentiment de frustration. Parfois, la concertation a bien lieu, mais très en amont. Ce fut le cas avec l'aéroport Notre-Dame-des-Landes. Il y a eu un débat public, puis il ne s'est rien passé durant des années. Quand le sujet revient dans l'actualité, les citoyens ont perdu la mémoire du débat. »

     

    Et sur  Chaville, et GPSO ? On attend les premières mesures de prise en compte de la démocratie participative réelle ………



     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Mars 2016 à 08:00
     merci pour toutes ces infos, c'est super pratique.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :