• La pollution à Paris aussi nocive que le tabagisme passif

    pollution_Paris_tour_eiffel

     

    Le 13 décembre 2013, les rues de Paris étaient aussi polluées qu’une pièce de 20 mètres carrés occupée par huit fumeurs. La capitale subissait alors un épisode de pollution extrêmement dense, dû au trafic routier, au chauffage au bois et aux activités industrielles. A 18 heures, le ciel était chargé de 6 millions de particules très fines par litre d’air, 30 fois plus que la normale. L’atmosphère pour un Parisien était assimilable à du tabagisme passif.

     

    Ce n'est pas nous qui le disons : à l'unisson, l'ensemble des médias, même les moins disposés à la sensibilité écologique a, non seulement mentionné cette étude inédite, mais, aussi, tiré la sonnette d'alarme. De plus, ce qui a été obsrevé, scientifiquement, à Paris, s'applique tout aussi bien à Marseille, Lyon,Lille, Grenoble etc..

    Ces données inédites, rendues publiques lundi 24 novembre, ont pu être établies grâce au ballon de Paris, installé au-dessus du parc André-Citroën, dans le 15arrondissement, et équipé depuis dix-huit mois d’un appareil laser, mis au point par le CNRS, capable de mesurer en continu les nanoparticules présentes dans l’air. Ces particules ultra-fines, dont le diamètre est inférieur à 0,1 micromètre (µm), sont extrêmement nocives pour la santé humaine, car elles pénètrent profondément dans les poumons, entrent dans la circulation sanguine et peuvent atteindre les vaisseaux du cœur.

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/11/24/a-paris-la-pollution-est-aussi-nocive-que-le-tabagisme-passif_4528203_3244.html

    Malgré leur dangerosité, aucun seuil réglementaire d’émissions n’a été encore fixé pour les nanoparticules. Seules les plus grosses, les PM10, sont encadrées : depuis 2008, la directive européenne sur la qualité de l’air impose de ne pas dépasser 50 microgrammes par mètre cube d’air (µg/m3) pendant plus de trente-cinq jours et 40 µg/m3 en moyenne pendant une année. La France, qui ne respecte pas ces normes, fait l’objet d’un recours devant la Cour de justice  de l’Union européenne .

    http://www.ballondeparis.com/fr/ballondeparis/i13-la-pollution-de-lair

     

    Quelles conséquences sur la santé ?

    -effets avérés sur la santé, notamment des particules fines

    La pollution coûte 6 mois d'espérance de vie aux Parisiens

    http://www.notre-planete.info/actualites/4141-pollution-air-tabagisme-passif-Paris

    http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20141124.OBS5983/pollution-de-nouvelles-mesures-preoccupantes-sur-l-air-de-paris.html

    La pollution atmosphérique, et en particulier celle liées aux particules a des effets avérés sur la santé et contribue au développement de pathologies chroniques (infarctus du myocarde, affections respiratoires, affections cardiovasculaires, cancers) qui peuvent conduire à l'hospitalisation, voire au décès. Certaines populations telles que les enfants, les personnes âgées ou les malades chroniques sont plus vulnérables, et donc plus impactées en cas d'épisodes de pollution.

    Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/4141-pollution-air-tabagisme-passif-Paris
    a pollution atmosphérique, et en particulier celle liées aux particules a des effets avérés sur la santé et contribue au développement de pathologies chroniques (infarctus du myocarde, affections respiratoires, affections cardiovasculaires, cancers) qui peuvent conduire à l'hospitalisation, voire au décès. Certaines populations telles que les enfants, les personnes âgées ou les malades chroniques sont plus vulnérables, et donc plus impactées en cas d'épisodes de pollution.
    
    L'effet des particules dépend de leur taille. Ainsi, il est admis que les grosses particules (d > 5 µm) s'arrêtent dans la région nasopharyngée, les particules de 1 à 5 µm dans la région trachéobronchiale, alors que les particules fines, inférieures à 1 µm, peuvent atteindre les régions bronchiolaire et alvéolaire et y persister. Elles peuvent même franchir les barrières biologiques et atteindre d'autres organes.

    Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/4141-pollution-air-tabagisme-passif-Paris
    Les particules fines : les conséquences pour la santé

    Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/4141-pollution-air-tabagisme-passif-Paris
    Les particules fines : les conséquences pour la santé

    Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/4141-pollution-air-tabagisme-passif-Paris
    Les particules fines : les conséquences pour la santé

    Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/4141-pollution-air-tabagisme-passif-Paris
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter