• Le tour de France des alternatives et Voyages en France des défricheurs

    Nous voulons vous faire découvrir 2 lectures, rafraichissantes, pleines  d'optimisme sur les possibiltés d'actions "au plus près du terrain "pour peu qu'action et imagination participatrice se conjuguent:

    -rappellons d'abord un livre de 2011 d'Eric Dupin (Seuil) "Voyage en France " encore disponible (sur commande ) auprès des "bonnes librairies ", selon la formule consacrée. C'est le journal d'un périple de 2 années, passées à arpenter la France, en voiture, train, vélo. Eric Dupin a écouté , en bon journaliste qu'il est, la souffrance, mais , aussi et surtout les énormes réserves d'espoir d'un grand nombre de bonnes volontés.

    Eric Dupin a récidivé en septembre 2014 avec un livre "Les défricheurs "

    "Il y a en France des gens qui expérimentent et inventent dans les domaines social et écologique". Ce journaliste de terrain a découvert "un continent méconnu", monde en marge,riche et sympathique,mais très divers dans le chemin de la dissidence, oscillant entre l'isolement complet et "les ilôts verts ".

    Quelques exemples : le moulin de Busseix en Limousin, écohameau où 17 personnes oeuvrent en commun à une explotation agricole bio;Acome, la plus grosse coopérative de France , située dans la Manche et spécialisée dans les cables et fils de synthèse; ou encore la scierie autogérée Ambiance bois située dans la Creuse

    http://www.slate.fr/story/92163/defricheurs

    http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Les_defricheurs-9782707185020.html

     

    Dans la même veine, mentionnons le Tour de France des alternatives , premier livre de la collection Reporterre (le site écologique), "un voyage enthousiasmant à travers la France qui bouge et prépare le nouveau monde."

    http://www.reporterre.net/spip.php?article6414

    http://www.seuil.com/livre-9782021186086.htm

    où nous découvrons  le début du livre d'Emmanuel Daniel .“Quand j’ai découvert ces initiatives, je n’y ai d’abord vu que des projets enthousiasmants mais anecdotiques. Des pansements humanistes incapables de juguler le cancer capitaliste. Mais, au fil de mes recherches, je me suis rendu compte que des oasis d’humanité surgissaient dans toutes les régions de France, dans tous les domaines de notre vie. Pas un jour ne passait sans que je découvre une nouvelle action citoyenne, concrète et locale qui propose une alternative au mode de vie, d’organisation, de consommation et de production contemporain. J’avais le sentiment de voir apparaître, sous mes yeux, un mouvement de fond, la traduction en actes d’une volonté partagée de rompre avec le vieux monde (consumériste, individualiste, productiviste, détaché de la nature) et d’en bâtir un nouveau."

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter