• Les bienfaits de l'indemnité kilomatrique vélo

    L’expérimentation de l’indemnité kilométrique vélo, financée par l'Ademe, a porté sur plus de 8 000 salariés dans 18 entreprises volontaires. Son montant était de 25 centimes net par kilomètre parcouru. Les résultats sont très positifs et valident les hypothèses formulées par la CIDUV (la coordination interministérielle pour le développement de l’usage du vélo) dans un rapport publié en novembre 2013.

    -le nombre de pratiquants du vélo dans les entreprises participantes a doublé

    -l’essentiel des nouveaux cyclistes provient des usagers des transports collectifs (de l’ordre de 54 %)

    -En Île-de-France, la mise en place de l’indemnité kilométrique vélo a permis une augmentation de la pratique de l’ordre de 5 %, à l’inverse, sur les pôles urbains des agglomérations supérieures à 100 000 habitants, la part modale a été multipliée par2

    -Une fois le vélo adopté pour aller travailler, sa pratique s'étend à d'autres motifs de déplacement.

    -On note une division par 2 du nombre de personnes en situation d’insuffisance d’activité physique parmi les bénéficiaires de l’indemnité kilométrique vélo

     

     

    Pour autant, l'adoption de la mesure  (d'un coût annuel pour l'Etat de 110 millions d'euros)dans le cadre de l'adoption définitive de la loi de transition énergétique n'est pas acquise .

    http://www.environnement-magazine.fr/presse/environnement/actualites/5053/mobilite/les-benefices-de-l-indemnite-kilometrique-velo

    http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/evaluation-mise-en-oeuvre-experimentale-indemnite-kilometrique-velo-synthese.pdf

    Et si la question était mise à l'étude dans le périmètre de GPSO ?

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter