• Les réalisations concrètes de l'Union européenne

     

    A l’approche des élections au Parlement européen, on doit faire un bilan des actions passées  et tracer des perspectives pour l’avenir.

    Si, loin s’en faut, tout n’a pas été parfait, il est nécessaire aussi de faire un point des avancées concrètes impulsées par les parlementaires européens. Et oui, la plupart des députés européens (notamment écologistes) ont œuvré depuis au moins 5 ans dans les domaines variées qui touchent notre quotidien.

    http://www.strasbourg-europe.eu/realisations-concretes-de-l-union-europeenne,13784,fr.html

     

    Les dossiers ci-après présentent d’une manière imagée  ce qui a été fait sur les questions de :

     

    Quelques exemples concrets :

    -La citoyenneté européenne : nouveaux droits aux citoyens européens comme par exemple le droit de circuler et de résider librement dans un autre pays membre de l’Union, le droit de bénéficier de la protection consulaire en dehors de l’Union européenne et même le droit de voter et d’être élu dans l’Etat où l’on réside pour les élections européennes et municipales.

     -En cas de problème, un seul numéro (le 112)

    - Permis de conduire   valable partout dans l’Union européenne.

    -L’Eco-label européen (une fleur ornée de 12 étoiles) est également utilisé pour labelliser l’hôtel, le gîte ou le camping dans lequel vous passez vos vacances. Il garantit que votre lieu de vacances utilise l’énergie efficacement et respecte l’environnement naturel.

    -Surbooké = remboursé : L’Union européenne reconnaît des droits minima aux passagers en cas de refus d’embarquement contre leur volonté (surbooking) 

    -Pour que le handicap ne devienne pas un frein à la mobilité 

     

    Depuis juillet 2007, un règlement du Parlement européen et du Conseil de l’Union interdit à tout transporteur aérien de refuser d’embarquer, pour cause de handicap ou de mobilité réduite

    -Le temps de conduite et de repos des conducteurs de camions de plus de 3,5 tonnes et de bus est réglementé au sein de l’Union européenne

    -Changer d'avis, rapporter un article, c'est possible 

     

    Le démarchage à domicile ou la vente par correspondance (téléphone, internet...) sont règlementés par le droit européen.
    Dans les deux cas, il est possible d'annuler le contrat sans donner de raison, sous un délai de 7 jours ouvrables.
    Par ailleurs, si un article que vous avez acheté ne fonctionne pas ou n'est pas conforme au "contrat de vente", il est possible de le rapporter pour qu'il soit réparé ou échangé. Cette règle s'applique jusqu'à deux ans après la livraison.

    -Protection des acheteurs en ligne  

     

    Etant un mode d'achat de plus en plus utilisé, l'achat en ligne fait l'objet d'une règlementation européenne

    -Danger produits chimiques : C'est le système REACH pour l'enregistrement, l'évaluation et l'autorisation des produits chimiques qui contrôle dorénavant ces produits.

    -30 satellites pour ne plus se perdre : Avec la création du programme Galileo (uniquement avec des applications civiles), l'Union européenne a décidé de mettre en place son propre système de radionavigation par satellite face au système actuellement utilisé, le GPS américain.
    Composé de 30 satellites, le système devra assurer une couverture planétaire et offrir une précision plus grande que le GPS pour les utilisateurs.
    -Une "loi" européenne d'avril 2009 oblige les opérateurs de téléphonie mobile à abaisser jusqu'à 70% leurs tarifs d'itinérance 

    -culture : encouragement à la création audiovisuelle (pour la moitié des films européens) ; des capitales européennes de la culture choisies chaque année (Lille, Marseille etc.)

    -sécurité alimentaire : réglementation de la qualité des eaux, traçabilité (produits, emballages)

    -Education : depuis  27 ans le programme Erasmus a permis à 2.2 millions de jeunes européens dont 350 000  français d’étudier dans un autre pays européen grâce à des bourses d’études. ; comparabilité des diplômes entre pays

    -environnement : L'Europe s'avère de plus en plus comme une avant-garde de la conscience et de l'action écologique sur la scène internationale. Elle tire vers le haut les politiques environnementales de chacun des pays qui la composent.

      Chaque année, il faut faire face à environ 500 kilos de déchets par habitant dans l'Union européenne. L'Union agit pour réduire les effets de ces déchets su l'environnement. Les États membres doivent, par exemple, respecter les règles spécifiques pour la collecte, le traitement, le recyclage et l'élimination des piles et accumulateurs

      Tous les 6 mois l'Union européenne publie la liste noire des navires interdits d'entrée dans les ports européens afin d'éviter de nouvelles catastrophes maritimes majeures

    -Les énergies renouvelables 

     

    Dans l'objectif de réduction du gaz à effet de serre et donc de la lutte contre le changement climatique, l'Union européenne s'engage pour la production et la promotion d'énergie produite à partir de ressources renouvelables. Suite à une directive de 2009, les Etats membres sont tenus à établir des plans nationaux de promotion des énergies renouvelables jusqu'en 2020. Ainsi, par exemple, 10% de l'énergie utilisée dans les transports devraient être des énergies renouvelables. Ces objectifs s'inscrivent dans la stratégie globale "Europe 2020".

     

     

    Et bien d’autres encore…Sur tous ces points, encore faut-il que les autorités nationales (qui ont accepté les directives européennes) ne trainent pas les pieds en transposant dans leur droit les textes européens, avec retard et/ou dénaturation.

    Améliorer encore les conditions de vie concrètes des citoyens européens constitue un objectif prédominant pour les années à venir pour construire une Europe plus unie, plus solidaire, plus sociale, plus démocratique.

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter