• Pour la sauvegarde du jardin botanique des Serres d'Auteuil

    Un rassemblement est prévu le samedi 21 mars à partir de 15H dans le jardin (rendez -vous avenue Gordon Bennett Paris 16ème), organisée par les organisations de défense de l'environnement et du patrimoine dont Ile de France environnement  :

    "Non à l'annexion du jardin botanique des serres d'Auteuil au seul profit de la Fédération Française de tennis

    Oui à une autre solution viable et écologique  à tout point de vue avec couverture paysagée de l'A13 "

     

     

    Un voeu en ce sens sera porté le 16 mars 2015 par les élus EELV aour en débattre au Conseil de Paris:

    "

    Vœu relatif à l’extension du stade Roland Garros déposé par Yves Contassot, Jacques Boutault et les élus du groupe écologiste de Paris 


    Considérant le projet de la Fédération française de tennis d’extension du stade Roland Garros sur l’emprise des Serres d‘Auteuil ; 
     


    Considérant la proposition émise par les associations de défense de l’environnement que l’extension soit effectuée par couverture de l’autoroute A13 plutôt que dans le jardin classé des Serres d’Auteuil ; 
     

    Considérant le vœu adopté à l’unanimité lors du Conseil de Paris des 25 et 26 mars 2013 demandant qu’une « étude juridique et financière indépendante menée par un bureau d’études expert » soit menée afin d’examiner la faisabilité de la couverture partielle de l’autoroute A13 ; 

    Considérant le rapport commandé par la Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie à des experts du Conseil général de l’environnement et du développement durable ;  

    Considérant les conclusions de ce rapport qui estime : « le projet alternatif vise une extension en couvrant partiellement l’autoroute A13, techniquement réalisable sans obstacle juridique… Le coût estimatif semble réaliste » 

    Considérant que le rapport préconise également « qu’il serait pertinent que les autorités concernées établissent avec les acteurs intéressés un bilan des avantages et inconvénients liés à une utilisation des installations voisines »  

    Considérant que le rapport recommande que des études complémentaires soient menées sur l’insertion paysagère et les reports éventuels de circulation pendant le tournoi ; 

    Considérant qu’il apparaît que la proposition alternative constitue une piste qu’il ne faut pas éliminer trop rapidement comme l’a fait la Fédération française de tennis ; 

    Considérant la recommandation du Président de la République que les propositions alternatives à des grands projets fassent l’objet d’études approfondies avant toute prise de décision ; 

    Considérant que la proposition de couverture de l’autoroute A13 a d’abord été émise par la fédération française de tennis dans le cadre de la candidature de Paris pour les Jeux Olympiques de 2012 et qu’elle n’a pu être formulée qu’après une étude interne démontrant un intérêt réel pour le bon fonctionnement du site et du tournoi de Roland Garros ; 

    Considérant par ailleurs l’avis de la Commission supérieure des sites, perspectives et paysages lors de sa réunion du 15 décembre 2011 adressé par courrier au Préfet de Paris par courrier du 20 mars 2012 ; 

    Considérant que dans son avis la CSSPP a précisé que la poursuite du projet était subordonnée à 
    • L’exclusion des deux bâtiments en meulière du périmètre de la concession,
    • La réduction de l’emprise de la concession temporaire dans la partie nord du jardin contemporain dit japonais, 
    • L’exclusion du Petit Jean Bouin de la concession des stades Jean Bouin accordée à la FFT,
    • L’ouverture au public, hors tournoi, des circulations Nord-Sud à l’intérieur de RolandGarros, et de la place des Mousquetaires ; 

    Considérant que ces réserves n’ont pas été levées à ce jour puisqu’elles supposent des avenants aux concessions de Roland Garros et de Jean Bouin.  

    Aussi, sur proposition d’Yves Contassot, Jacques Boutault et du groupe écologiste de Paris, le Conseil de Paris émet le vœu suivant : 


    Qu’avant toute décision concernant l’extension du stade de Roland Garros sur le jardin des Serres d’Auteuil, une étude complémentaire soit menée afin de répondre précisément aux recommandations du rapport des experts du Conseil général de l’environnement et du développement durable ;
     

    • Que cette étude soit menée sous l’égide de la Commission nationale du débat public afin d’en garantir la neutralité et d’assurer une concertation réelle et approfondie ; 

    • Qu’avant toute décision le gouvernement attende le vote par le Conseil de Paris des avenants aux traités de concession tel que cela a été demandé par la CSSPP ; • Et qu’en attendant les conclusions de l’étude sur le projet alternatif et le vote des avenants par le Conseil de Paris, aucun avis favorable ne soit donné à la demande de la fédération française de tennis d’implanter un court dans le jardin classé des Serres d’Auteuil. " 

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Mars 2016 à 07:58
     
     
    Merci beaucoup pour fournir cette information
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :