• Pour un retour des bouteilles en verre consignées

    Pour un retour des bouteilles en verre consignées 

     

     

     

     

     

     

    Photo J Cridland

    Rappellons comment on en est arrivé là.

    Les années  1960 ont été marquées par le développement du jetable du à la fois au progrès de l'automatisme industriel et au pétrole peu cher.Le développement de la consommation de masse vente l'emballage à usage unique. Ainsi un fabricant d'huile  en bouteille, en 1963, développe l'argument : "c'est plus sûr; non consignée la bouteille ne sert que pour vous,elle ne sert qu'un fois; vide , on la jette, elle ne revient pas ".

    Le changement s'est déroulé sur 30 ans , faisant exploser le volume des déchets ménagers !

    Pour le Cniid (centre national indépendant d'information sur les déchets ), ce ne sont  pas des considérations environnementales mais avant tout de nature commerciale qui ont conduit à la disparition de la consigne pour réutilisation au profit des emballages à usage unique.
    Rien ne permet de justifier aujourd’hui l’opposition à la consigne pour réutilisation.

    http://www.cniid.org/Le-point-sur-La-consigne-des-bouteilles-1e,181

    Pourtant:

    -La consigne des bouteilles a été abandonnée sauf dans les bars et les restaurants grâce à qui on évite 500 000 tonnes de déchets par an.  Elle permet d'économiser 75% d'énergie primaire par rapport au recyclage.

     

    -Le recyclage  entraine des coûts pour collecter les déchets et recycler : le verre par exemple doit être fondu à très haute température pour fabriquer de nouvelles bouteilles. La consigne serait donc beaucoup plus économique. D'ailleurs certaines collectivités l'ont relancée. C'est le cas du Var, de la Côte d'Or et du Nord Pas de Calais.

    Il existe même un Réseau, le réseau consigne , composé d'associations de protection de l'environnement et de syndicat de gestion des ordures ménagères

    http://www.franceinter.fr/emission-planete-environnement-le-retour-de-la-consign

    http://www.reseauconsigne.com/images/EP_2012_12_05_compte-rendu-journee-consigne_Final.pdf

    L’Allemagne a rendu obligatoire, dès 2003, la consignation des bouteilles en plastique et en verre. Dans un grand nombre de magasins et de supermarchés, sont disponibles des collecteurs d’emballages métalliques et de bouteilles de verre et de plastique qui , après vérification des emballages, délivrent au consommateur un ticket de 25 cts d’euro dans le cas des bouteilles en verre afin de le faire valoir sur son prochain achat.

    C'est le "pfand systèm "

    http://berlincosmopolite.wordpress.com/2011/04/09/en-construction-8/

    La ville de Paris souhaite le développement de ce système

    http://www.lefigaro.fr/conso/2013/07/10/05007-20130710ARTFIG00387-paris-veut-relancer-la-consignation-des-bouteilles.php

    Une étude en ce sens en vue d'éventuelles incitations  serait la bien venue au niveau de GPSO : opportunité/coût , avantage/inconvénient.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter