• Pourquoi restaurer les zones humides à Chaville ?

    Lors de la campagne électorale pour les élections Municipales 2014, de nombreux points du questionnaire de Chaville Environnement portaient sur la présence de l'eau à Chaville et sur sa mise en valeur.

    Tous les candidats se sont engagés à prendre en compte cette ressource naturelle dans la gestion de la commune.

    Chaville en transition fidèle à son engagement d'écologie positive et constructive  continue à présenter des solutions pour préserver et  mettre en valeur l'eau, plus qu'une ressource naturelle : un bien commun.

     

     

    Une des façons de mette en valeur l'eau à Chaville est la restauration  des zones humides (lien).

    Plusieurs lieux déjà répertoriés par l' ARCHE, le groupe eau du CC2D et dernièrement dans le travail remarquable de cartographie de Chaville Environnement  sont facilement restaurables.

    Il s'agit par exemple des mares, rus , sources situés en lisière de forêt:

    •  dans le parc forestier municipal du val Saint Olaf
    • en forêt de Meudon à proximité de l'étang de l'Ursine (rue de la morte bouteille )
    • en forêt de Fausses Reposes (à proximité de l'impasse de la brise)

    Des travaux d'élagage, de curage et de drainage sont nécessaires et doivent se faire en automne -hiver pour protéger la faune .

    Les bienfaits sont multiples:

    • création d'une zone tampon qui retient l'eau de ruissellement en amont des réseaux d'assainissement , qui prévient l'engorgement  en station d'épuration et les risques d'inondation en ville.
    • un réservoir de biodiversité (faune et flore spécifique)
    • un réservoir d'approvisionnement en eau pour les animaux

     

    Ces bienfaits sont aussi intéressants au jardin comme le montre l'image ci-dessous ( création de la ferme de bec Hélouin, lien)

     cliquer sur l'image

    Pourquoi restaurer les zones humides à Chaville

     

    A Chaville, dans le parc forestier du Val Saint Olaf, de la mare Adam , rue de Châtre Sacs ...ou sur d'autres espaces communaux la redécouverte de sources canalisées et la restauration de mares offriraient des milieux particulièrement propices à l'implantation de jardins pédagogiques sans produits chimiques.

    Liens sur le blog:

    La culture de l'eau

    Trame verte et bleue : proposition d'actions

    Réponse de AGIR ensemble et de Chaville en transition au questionnaire de Chaville environnement aux candidats aux élections Municipales

    Carte Chaville environnement

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter