• Retour sur la randonnée de redécouverte de la vallée  du ru de Marivel

    "sur les traces du ru de Marivel"

     

     A Sèvres et Chaville, des instances consultatives sur le développement durable existent . C’est l’occasion pour les  écologistes d’être actifs  et de faire avancer nos idées de manière démocratique et ouverte. Nous avons ainsi participé à une  initiative originale de DD.

     La randonnée de redécouverte de la vallée du Ru de Marivel  a réuni environ 180 personnes

    le 7 octobre dernier.

    Un joli succès pour cette initiative citoyenne intercommunale et interdépartementale.

     Questions à Isabelle Dorison, membre du Conseil Communal de développement  durable à Chaville.

     Quelle est l’origine du projet ?

     Suite à une demande de sensibilisation au développement durable  auprès du  CC2D de Chaville dans le cadre de la semaine bleue il ya deux ans, j’ai répondu par une proposition d’atelier de préparation de randonnée « sur les traces de l’eau …et du ru Marivel ». L’atelier a été rapidement mis sur pied  en partenariat avec A.C Gadenne , du comité Sévrien de DD et en relation avec Yann Fradin  (directeur général d’Espaces). Des associations ont été contactées ( l’ARCHE, le SAHS) et un groupe de travail « Eau » à Chaville s’est constitué dans l’esprit de celui de Sèvres.

     Comment la randonnée s’inscrit-elle dans le développement durable ?

     Cette initiative a pour but de sensibiliser les habitants aux enjeux environnementaux liés à la gestion de l’eau et au patrimoine culturel de la vallée. Le ru enfoui  reste présent et est un lien entre les différentes communes de la vallée.

     C’est aussi une façon de faire découvrir le DD de manière vivante et conviviale.

     Quelles ont été les différentes étapes de la préparation ?

     Sous l’œil attentif et bienveillant de « nos personnes ressources » N.Garcia et M.Schneider , la préparation s’est faite de manière participative et bénévole. Des réunions régulières entre Sèvriens et Chavillois, nous ont permis de tracer le parcours, de nous documenter sur les étapes puis de  tester la randonnée . Vu l’interêt  suscité par notre initiative, nous avons décidé de créer un dépliant –carte, réalisé par V. Roure, qui montre le ru  sur une carte pour la 1ere fois depuis son enfouissement. Nous avons pris des contacts avec les autres communes de la vallée. A Versailles , l’aide de P.Desnos (ASRIEUPE) a été un atout précieux . De même V. Boudriot , directeur des services Eau et Assainissement  nous a donné des éclairages techniques très intéressants que nous avons intégré aux commentaires.

    L’association Espaces a porté le projet auprès de partenaires (Agence de l’Eau, SIAVRM, Sevesc, les 4 mairies).

     Nous avons communiqué de manière ciblée.  Nous avons « formé » des guides puis le grand jour est arrivé.

     Comment s’est déroulée la randonnée ?

     Nous avons eu une journée magnifique. Les précipitations des jours précédants avaient laissé de multiples traces que les guides ont pu utiliser pour illustrer leurs commentaires. Nous avons fait la randonnée en deux étapes avec une pause pique-nique à l’Atrium de Chaville où nous avons été très bien accueillis.

    Chaque étape a donné lieu à des observations des paysages : relief, dénivelé, sols, flore…comme dans  un jeu de piste. Les marcheurs souvent bien informés ont complété spontanément les observations. Ici relatant la vie des blanchisseurs, là expliquant des ouvrages d’assainissement. Chacun a pu s’exprimer. Il y eu de véritables transmissions de savoirs entre les générations.

     Quelles ont été les réactions des participants ?

     Les participants à tous les niveaux ont été remarquables par leur sérieux, leur investissement, leur enthousiasme. Certains ont découvert des coins de la vallée qu’ils ne connaissaient pas. Tous étaient  très intéressés et parfois impressionnés par l’importance du ru dans l’histoire économique de la vallée. La nécessité de reconstituer une trame verte et bleue (continuité écologique liée à l’eau)  ne serait-ce que ponctuellement a été très bien comprise. Les exemples de la source et du  ruisseau des Nouettes ou bien la redécouverte de la source Saint Germain ont été  plébiscités. Le dépliant-carte a été apprécié.

     Quelles réflexions personnelles sur le projet ?

     De nombreuses personnes détiennent des trésors de connaissances et d’expériences qu’elles savent partager avec passion. Le succès du projet vient aussi de là. Il y a une vraie culture orale que j’apprécie toujours avec plaisir.

    L’eau , un bien commun , est un élément fédérateur pour ce projet citoyen où chacun est à même de prendre sa part  dans sa préservation et sa gestion durable. Ce projet  a démontré que le développement durable peut se faire de manière active et participative et en lien avec les territoires.  C’est une des clés pour la mise en place des agendas 21 au niveau communal ou autre.

     Et la suite ?

     Je pense que cette expérience du DD in situ se poursuivra et que chacun saura mettre sa patte pour la suite. Pédagogie, sensibilisation, concertation nous font avancer  à chaque fois  un peu plus pour une valorisation de la trame verte et  bleue naturelle ,  la reconstitution  des zones humides et de la biodiversité qui en découle. Gageons que chacun  ait conscience de son rôle dans une gestion  durable de l’eau !

     

    DD : développement durable

    CC2D : conseil communal de DD

     

     Liens

    http://www.association-espaces.org/-Vers-une-instance-de-gouvernance-

     http://www.developpement-durable.gouv.fr/Consultation-du-public-sur-l.html#.UJgpxVsM17Y.facebook

     Ps/ Les dépliants –carte sont disponibles à l’association Espaces ( cf lien)

    La campagne pour le droit à l'eau en Europe

     

    Dépliant /carte

    http://www.association-espaces.org/wp-content/uploads/2014/10/depliant-ru-de-Marivel.pdf

     

    Photos ici

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Qu'elle était verte ma vallée !

     

    Le ru Marivel prend sa source à Versailles ( à Porchefontaine ) et se jette dans la Seine à Sèvres . Tout au  long de son parcours , il est alimenté par de nombreuses sources . Il a été en majorité enfoui il y a un siècle, de même que la plupart des sources.  Ces eaux ont été canalisées et depuis sont acheminées en station d'épuration. 

    La photo ci-dessous montre le ruisseau de la fontaine des Nouettes , toujours visible à Versailles , dans le quartier de Porchefontaine,  et particulièrement agréable. Trésors de la biodiversité ( faune et de la flore )sont à découvrir à deux pas de Chaville. 

    NB: Nouettes (terres grasses, argileuses) vient du mot Noue: fossé dont la fonction est le  drainage des sols .

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le mouvement de Transition est né en Grande-Bretagne en septembre 2006 dans la petite ville de Totnes. L'enseignant en permaculture Rob Hopkins avait créé le modèle de Transition avec ses étudiants dans la ville de Kinsale en Irlande un an auparavant. Il y a aujourd'hui des centaines d'Initiatives de Transition dans une vingtaine de pays réunies dans le réseau de Transition (Transition Network).

    La Transition en question est le passage « de la dépendance au pétrole à la résilience locale ». Les populations locales sont invitées à créer un avenir meilleur et moins vulnérable devant les crises écologiques, énergétiques et économiques qui menacent en agissant dès maintenant pour :

    • réduire la consommation d'énergie fossile ;
    • reconstruire une économie locale vigoureuse et soutenable et retrouver un bon degré de résilience par la relocalisation de ce qui peut l'être ;
    • acquérir les qualifications qui deviendront nécessaires.

    Chaque collectivité locale trouvera par elle-même les actions qui lui conviennent en fonction de ses ressources et de ses enjeux. Il n'y a pas de réponse toute faite. Le modèle de Transition offre un cadre de travail cohérent mais non coercitif.

    Pourquoi agir localement ?

    • parce que l'économie devra inévitablement se relocaliser en grande partie ;
    • parce que c'est le niveau auquel les citoyens peuvent inventer des solutions bien adaptées à leur réalité et passer à l'action ;
    • parce que c'est souvent près de nous que se trouvent les gens, les ressources et les solidarités pour agir.

    extrait de villes en transition.net

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  •  

    La mobilité en IDF: de quoi parle-t-on?

    Télécharger « mod_article63925471_50e1abff8e5c4.pdf »

     

    De la voie rapide à l'avenue urbaine; la possibilité d'une "autre" ville?

     Comment repenser l'aménagement des ville de manière plus humaine en se posant la question de l'intégration des axes de mobilité.

    Télécharger « mod_article63928199_50e1bc0bdbd29.pdf »

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Initiative Citoyenne Européenne pour que la vitesse de circulation automobile ne dépasse pas 30 km/h en ville. cliquer Ici

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le 19 Décembre dernier, différentes chorales  de Chaville ont donné une représentation  au profit de L'association  Solidarité Nouvelle pour le Logement , en mémoire de Marie-Chantal Salin qui était membre actif de l'association.

    . Les artistes étaient pour la plupart amateurs  et ont chanté avec brio un répertoire varié et plein d'émotions. Un beau moment de solidarité.

     

     

     

    Solidarité nouvelle pour le logement

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Le But de la transition est de proposer des solutions innovantes et alternatives. Mais, il est bien de rappeller l'urgence d'entamer cette transition. Si on ne respecte plus nos aïeux cette transition n'aura pas lieu.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L’immeuble où l’on invente une nouvelle vie en commun

    Dans Le Parisien, par Bérangère LEPETIT.

     

    C’est un projet un peu fou, un peu utopique. Un immeuble original qui porte le nom d’une invention montreuilloise : le Praxinoscope (lire Mot). Porté par la ville de Montreuil et l’OPHM (Office public de l’habitat montreuillois), cet immeuble expérimental de logements sociaux, haut de quatre étages, vaste de près de 900 m2, doit voir le jour à partir de 2013 dans le Haut-Montreuil, sur un terrain actuellement en friche. Originalité : les familles de locataires qui vont y emménager, réunies en association, travaillent sur le projet au même titre que l’architecte. Pour y inventer une nouvelle vie à la fois indépendante… et en collectivité. Explications. 
    Des salons, une cuisine, des chambres d’amis partagés

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Découverte de la permaculture

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les animateurs de Chaville en transition sont des citoyen(ne)s de Chaville qui   souhaitent faire entrer Chaville dans la Transition (cf définition) en s'appuyant sur

    les atouts  de Chaville

    -un réseau associatif  solidaire   dense et actif

    -un accès aux transports collectifs nombreux ( gares, bus)

    -un environnement exceptionnel

    Chaville en transition se veut un réseau ouvert à tous(tes) pour initier, enrichir , promouvoir, partager toutes les actions chavilloises ( et voisines) oeuvrant pour la Transition. 

    "la transition c'est le passage de la dépendance au pétrole à la résilience locale"

    L'écologie est l'affaire de tou(te)s ! Pensons globalement , agissons localement.

    Commentaires, remarques, infos sont les bienvenus.

     

     Retrouvez nous sur facebook

     

     Qui sommes nous ?

     

     

    Sur Twitter

     

    Qui sommes nous ?

                                                                           

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les ressources naturelles : des biens communs qui devraient être gérés par l'ensemble des acteurs utilisateurs de celles-ci.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Citoyens et associatifs se mobilisent dans les hauts de Seine pour faire face à la crise du logement dans le département. Ci-dessous la déclaration de clôture du rassemblement samedi 19 Janvier.

    Télécharger « mod_article65795951_50fd0a062e2a2.jpg »

    Télécharger « mod_article65795951_50fd09cad30b6.jpg »

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  •   

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • A découvrir

    la feuille de route citoyenne,politique, alternativen, coopérative à destination de tous

    http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/document/2013/01/plan_a41.pdf

     

    Manger local et de saison cliquer ici Colibris

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Comment Etre acteur de la Transition quelque-soit son âge , son sexe,  son origine sociale ? L'Education en est un des vecteurs . Le point de vue de Philippe Meirieu

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires