• Restaurer les zones humides à Chaville

    Depuis début février un groupe de bénévoles se forme pour restaurer les zones humides à Chaville, Ville-d'Avray et à Vélizy avec l'association ESPACES. Ces bénévoles ont mené la première action ce dimanche 6 mars. Retour sur ce projet d'actions citoyennes et présentation des futures actions.

    Le groupe "eau" du CC2D (Conseil Communal de Développement Durable) animé par Isabelle Dorison et Irène Nenner a fait un gros travail d'identification des zones humides de Chaville et des travaux qu'il faudrait y faire. Ces propositions ont été soumises à la municipalité de Chaville.

    Voyant que la mairie de Chaville ne s'en saisissait pas vraiment, un groupe d'une demi-douzaine de jeunes s'est emparé de ces projets et a décidé de passer à l'action. Début janvier un groupe facebook a été créé pour fédérer encore plus de monde autour de cette idée. Aujourd'hui, le groupe compte près de 30 personnes.

    L'objectif de ces bénévoles est essentiellement de restaurer les zones humides présentes sur le territoire de Chaville, Ville-d'Avray et Vélizy.
    En effet, ils ont constaté que sur beaucoup de sites de petits travaux pourraient engendrer de grands résultats. Par exemple, il suffit parfois de débroussailler et d'élaguer un peu autour d'une mare pour permettre l'apparition de nouvelles végétations et de biodiversité. Les zones humides (mares, étangs, rigoles, rûs, rivières etc.) sont d'autant plus importantes à restaurer qu'elles ont un intérêt écologique et environnemental extrêmement développé. En effet, les zones humides sont de véritables réservoirs de biodiversité, elles participent à rafraichir la ville, temporisent l'écoulement des eaux pluviales et contribuent à limiter les débordements de réseaux et des déversoirs d'orages, etc.
    Ces bénévoles espèrent aussi que leurs actions en déclencheront d'autres, notamment de la part des institutions sur la réutilisation des sources par exemple.

    Cependant, pour ce genre d'actions la volonté ne suffit pas. D'autant plus que les interventions en forêt sont très réglementées et doivent passer par une association. Il faut demander l'autorisation à l'ONF pour chaque chantier entrepris, même léger. De même pour les interventions en ville (autorisation de la mairie) ou dans le domaine privé (autorisation des particuliers ou copropriétés).

    Aussi Chaville en Transition a fait bénéficier de son réseau local aux bénévoles. Ils ont ainsi pu se rapprocher d'autres expériences et d'associations environnementales locales, notamment du groupe de bénévoles de Vivent les Étangs à Meudon. Pour ce groupe, il est très important d'être bénévole de l'association ESPACES. Ainsi, ESPACES s'occupe du partenariat avec l'ONF et les bénévoles n'ont qu'à intervenir sur site. En plus, les bénévoles peuvent emprunter du matériel à l'association pour leurs travaux. Surtout, ils bénéficient des chasubles d'ouvriers et des protections qui servent aussi bien à assurer la sécurité des bénévoles lors de l'intervention, qu'à la justifier auprès des autres usagers. Sans compter sur le fait qu'ils bénéficient de l'assurance civile de l'association.

    Le groupe de bénévoles a donc décidé de suivre cette logique et également de rejoindre l'association ESPACES. En parallèle, ils se sont aussi rapprochés d'autres associations environnementales comme Chaville Environnement et Ursine Nature très actives sur la gestion de l'eau sur ce territoire. Toutes ces associations s'entendent très bien et sont complémentaires. Aussi, cela a permis de travailler en synergie entre les associations.

    Après la rédaction des projets d'interventions avec l’appui d'ESPACES, ceux-ci ont été soumis à l'ONF qui après étude a souhaité faire une visite sur site. Cette visite a eu lieu le jeudi 3 mars et l'ONF a été très enthousiaste et a autorisé une première intervention ce dimanche 6 mars qui a réuni plus de 10 bénévoles.

    D'autres actions seront à prévoir et devraient avoir lieu. La prochaine se fera sans doute dès avril.

    Si vous voulez aussi agir pour les zones humides, n'hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook en lien :

    Groupe facebook

    Ou à contacter le référent des bénévoles, Achim ERNEST, par mail :

    achim.ernest@laposte.net

     

    Cette réussite est la preuve que tout le monde peut agir, même avec peu de moyens. Si vous aussi vous avez des idées d'actions et de projets, n'hésitez pas à solliciter l'équipe de Chaville en Transition qui sera ravie de vous aiguiller vers les personnes ressource ou les associations pertinentes pour mener à bien votre projet.

     

    Ci-dessous quelques photos montrant la réussite du projet. Notamment l'état avant et après de la mare :

    Avant l'intervention des bénévoles

    Avant l'intervention des bénévoles

    Après l'intervention des bénévoles

    Après l'intervention des bénévoles

    Pendant l'intervention des bénévolesPendant l'intervention des bénévolesPendant l'intervention des bénévolesPendant l'intervention des bénévoles

    Pendant l'intervention des bénévoles

    Oeufs de crapauds

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    œufs de crapauds

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :