• Sois smart et tais-toi !

     

    Smart City + est une plateforme numérique dédiée à la « cité intelligente » pour GPSO, notre communauté d’agglomération.  Le projet, en cours de finalisation, ne propose rien de moins que de « réinventer le vivre ensemble » via la mise en ligne de services et d’un réseau social d’hyper proximité.

     

    Le site du projet, www.smartcityplus.com, évoque des thématiques aussi enthousiasmantes que la dynamique participative, les échanges citoyens, la mutualisation des services, l’open data, le covoiturage, la solidarité, le partage, l’entraide, etc.

     

     

    En tant que citoyen, conseiller municipal de Chaville et par ailleurs intéressé par la transition numérique à titre professionnel, j’ai participé avec quelques-uns aux premiers tests de l’application organisés au Cube à Issy-les-Moulineaux.

    Nous n’étions là que pour tester l’ergonomie de l’outil encore en cours de débogage !

    Mais ce n’est pas parce qu’on ne nous donne pas la parole qu’il ne faut pas la prendre : voilà quelques remarques personnelles sur ce projet et sur ces tests.

    Premier constat : nous ne sommes tout au plus qu’une petite dizaine pour ce premier test, dont bon nombre d’élus locaux.  

    Deuxième observation : c’est un opérateur privé, Navidis, qui ouvre et anime la séance.  La « Cité » n’est plus l’affaire des citoyens ou de leurs représentants !?!  Aucune information n’est donnée sur qui est Smart City +.  Les partenaires sont bien mentionnés sur le site web et GPSO apparait comme un simple opérateur de collecte et de valorisation de données urbaines et référent sur les usages ( ?).  Qui est véritablement le maître d’ouvrage du projet ? Qui en sont les bénéficiaires ? Quel est le modèle économique de son fonctionnement ?  Et surtout, quelle en est la gouvernance citoyenne du dispositif.   Il s’agit en première analyse d’un service public émergeant qui ne fait l’objet d’aucune délégation ou mandat.  Sur un sujet aussi sensible que l’utilisation commerciale des données citoyennes privées, on est en droit de se poser la question.  Le sujet n’a jamais été présenté en conseil municipal ni à Chaville, ni d’ailleurs dans les autres communes concernées.

    Troisième point : comme beaucoup, je suis convaincu que le numérique va ouvrir de nouvelles possibilités et rendre possible une forme d’économie de partage citoyenne et un renouvellement de la démocratie participative.  Le succès de la démarche dépend de la manière dont sont pris en compte les nouveaux usages.  Une forme de consultation innovante des citoyens basée sur l’expérience vécue se doit d’être organisée afin de concevoir des services vraiment adaptés.  Il n’en est rien pour l’instant.  Une série de fonctionnalités sont proposées par la plateforme alliant un mélange de pâles imitations de Facebook, Google Maps et des Pages Jaunes.  Où sont les applications collaboratives pour l’autopartage, le co-voiturage entre particuliers, pour les réseaux d’échanges de services et de savoirs ? On ne propose que quelques fonctionnalités ne pouvant rivaliser avec Koolicar, BlaBlaCar, Citygoo ou encore Stootie.  Qu’est-il proposé en terme de démocratie participative ? de consultation citoyenne ?  Comment sont valorisées les offres les associations existantes ?

    Mais rassurez-vous, là n’était pas la question posée aux aimables citoyens rassemblés ! Ce n’est pas sur ces points nous nous étions consultés !!! 

    Smart City + peut devenir un beau projet citoyen, mais pour ce faire, sa propre conception doit appliquer ce que le projet revendique :  la dynamique participative !!!

      

    David Ernest

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jean-Charles
    Mardi 26 Mai 2015 à 16:54

    Tout à fait d'accord avec vous cher David Ernest

    2
    proclos
    Mercredi 27 Mai 2015 à 14:58

    Pour aller dans le sens de David, on peut lancer dans le débat l'excellente contribution apportée sur le site du blog de France télévisions

    http://meta-media.fr/2014/11/21/la-smart-city-doit-etre-plus-quune-ville-intelligente.html

    Oui, la "smart city doit être plus qu'une ville intelligente "

    Jean-Louis Missika aime à rappeler que  “la ville intelligente, c’est un poumon qui vit au rythme de ses habitants”. Et Carlos Moreno, professeur spécialisé dans la ville intelligente, prévient que la smart city n’est "pas un logiciel" mais doit être une méthode qui vise à faire de la ville un lieu de vie et de rencontre.

    Tentant une définition, les auteurs de l'article citent :

    -une ville numérique et connectée

    Cette ville connectée doit servir à optimiser le fonctionnement de ces installations complexes, et permettre d’inventer de nouveaux services avec les usagers, davantage interactifs.

    -une ville durable plus participative

    Si l’innovation est au cœur de la ville intelligente, cette dernière n’est pas fondamentalement technologique. La technologie doit être conçue comme un accélérateur porteur d’interactivité et de connectivité : elle est bénéfique si elle trouve un usage social derrière. “l’usage est la clé du développement de la smart city".

    Cette définition, axée sur le numérique, se doit donc d’être complétée par l’inclusion des habitants dans le processus de construction de la ville intelligente, ainsi que par l’enjeu de soutenabilité environnementale des solutions urbaines proposées.

    L’exposition « Matière Grise » au Pavillon soulignait cet enjeu avec son credo : « consommer plus de matière grise pour consommer moins de matières premières »

    En concluant :La smart city n’est ainsi pas nécessairement une ville high tech.
    il s’agit bien plus d’une ville ingénieuse, maline, élégante, et parfois même bricolée qui ressort de l’exemple de Medellin, et non pas une ville à la pointe de la technologie..

     

    On en est loin dans l'application que semble en faire GPSO !

     

    3
    Greengrass
    Jeudi 28 Mai 2015 à 22:03

     

    Il faut être patient et ne jamais rejeter l'essentiel pour s'attacher aux détails insignifiants !

    C'est comme tout dans la vie... Avant de devenir un grand chêne majestueux, il a été un simple petit gland

     

    ... à méditer

    4
    Jeudi 28 Mai 2015 à 23:08

    Bonsoir :

    En tout cas, je vous encourage tous à participer de manière constructive et vigilante aux tests et développement de cette plateforme.

    inscrivez-vous !

    David Ernest 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :