• Avec toujours un temps d’avance sur les innovations en matière de deux-roues, les Néerlandais pourront bientôt pédaler sur la première piste cyclable solaire du monde. Cette route construite avec des panneaux solaires a l’avantage d’être rentable au long terme.

    La première piste cyclable solaire s’installe !

    Les Pays-Bas ont dévoiléle 23 octobre la première piste cyclable solaire au monde, un projet révolutionnaire qui pourrait permettre selon ses concepteurs de recharger vélos et véhicules électriques sur l'ensemble du réseau routier néerlandais (140.000 km, 25.000 km de pistes cyclables).

    Nommée "SolaRoad", la piste cyclable a été construite sur 70 m au nord d'Amsterdam grâce à plusieurs modules en béton de 2,5 mètres sur 3,5 mètres recouverts de panneaux solaires. Ceux-ci ont été recouverts de verre trempé, anti-dérapant afin d'éviter les accidents (découvrez-la dans la vidéo en haut de l'article).

    http://www.huffingtonpost.fr/2014/11/13/piste-cyclable-solaire-pays-bas-environnement-video_n_6150022.html?utm_hp_ref=fr-environnement

    http://blog.velib.paris.fr/blog/2014/10/23/la-premiere-piste-cyclable-solaire-sinstalle/

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Nous voulons vous faire découvrir 2 lectures, rafraichissantes, pleines  d'optimisme sur les possibiltés d'actions "au plus près du terrain "pour peu qu'action et imagination participatrice se conjuguent:

    -rappellons d'abord un livre de 2011 d'Eric Dupin (Seuil) "Voyage en France " encore disponible (sur commande ) auprès des "bonnes librairies ", selon la formule consacrée. C'est le journal d'un périple de 2 années, passées à arpenter la France, en voiture, train, vélo. Eric Dupin a écouté , en bon journaliste qu'il est, la souffrance, mais , aussi et surtout les énormes réserves d'espoir d'un grand nombre de bonnes volontés.

    Eric Dupin a récidivé en septembre 2014 avec un livre "Les défricheurs "

    "Il y a en France des gens qui expérimentent et inventent dans les domaines social et écologique". Ce journaliste de terrain a découvert "un continent méconnu", monde en marge,riche et sympathique,mais très divers dans le chemin de la dissidence, oscillant entre l'isolement complet et "les ilôts verts ".

    Quelques exemples : le moulin de Busseix en Limousin, écohameau où 17 personnes oeuvrent en commun à une explotation agricole bio;Acome, la plus grosse coopérative de France , située dans la Manche et spécialisée dans les cables et fils de synthèse; ou encore la scierie autogérée Ambiance bois située dans la Creuse

    http://www.slate.fr/story/92163/defricheurs

    http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Les_defricheurs-9782707185020.html

     

    Dans la même veine, mentionnons le Tour de France des alternatives , premier livre de la collection Reporterre (le site écologique), "un voyage enthousiasmant à travers la France qui bouge et prépare le nouveau monde."

    http://www.reporterre.net/spip.php?article6414

    http://www.seuil.com/livre-9782021186086.htm

    où nous découvrons  le début du livre d'Emmanuel Daniel .“Quand j’ai découvert ces initiatives, je n’y ai d’abord vu que des projets enthousiasmants mais anecdotiques. Des pansements humanistes incapables de juguler le cancer capitaliste. Mais, au fil de mes recherches, je me suis rendu compte que des oasis d’humanité surgissaient dans toutes les régions de France, dans tous les domaines de notre vie. Pas un jour ne passait sans que je découvre une nouvelle action citoyenne, concrète et locale qui propose une alternative au mode de vie, d’organisation, de consommation et de production contemporain. J’avais le sentiment de voir apparaître, sous mes yeux, un mouvement de fond, la traduction en actes d’une volonté partagée de rompre avec le vieux monde (consumériste, individualiste, productiviste, détaché de la nature) et d’en bâtir un nouveau."

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Fêtes de fin d'année en perspective . Fêtes des lumières laïques ou religieuses ...fêtes des bonnes résolutions et des bonnes actions, l'occasion de soutenir les énergies renouvelables !

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • On en parle ...

    donnons la parole  au maire de Yèbles (700 habitants-Seine et Marne) pour nus parler de son initiative: voir le site internet créé pour l'occasion:

    (vous y trouverez plus d'infos sur ce magnifique projet)

    https://www.mymajorcompany.com/ecole-de-yebles

    Colette Mélot

    "La commune de Yèbles est aujourd'hui confrontée à un besoin urgent : reconstruire son école et permettre aux 125 élèves d'apprendre et de grandir dans les meilleurs conditions.

    Nous souhaitons pouvoir offrir aux enfants, une éducation dans des locaux adaptés, propres, chauffés et surtout qui ne présentent aucun danger pour leur santé et leur sécurité.

    "La situation sanitaire et la dangerosité de ce bâtiment nous impose de réagir pour préserver les enfants".

    La conjoncture économique rend de plus en plus difficile l’action des élus locaux dans le cadre de leurs missions. Pourtant il y a des investissements qui touchent directement les habitants et qui répondent à leurs vrais besoins.

    Beaucoup pensent que de grands investissements, tels que la construction d’une école, seront automatiquement financés par l’Etat. La réalité est plus complexe.

    Concrètement, les investissements sont directement imputés aux mairies. En effet, sur un projet comme le nôtre, l’Etat va nous aider à hauteur de 126 000€. La région et le département à hauteur de 240 000€. soit moins de 50% du budget de notre projet.

    Cette enveloppe est importante mais hélas, pas assez conséquente pour reconstruire une école élémentaire, même si petite soit la nôtre."

    "Aujourd’hui, c’est tout un village qui se mobilise pour son école. Et par respect pour cette solidarité qui nous unit, nous ne pouvons pas abandonner ce projet.

    Il nous faut une école pour la rentrée 2015 et sans vous rien ne sera possible."

    http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/seine-et-marne-appel-aux-dons-pour-renover-une-ecole-08-12-2014-4357087.php

    http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/2014/12/08/un-village-de-seine-et-marne-lance-un-appel-aux-dons-sur-le-web-pour-reconstruire-son-ecole-608524.html

     Précisons aussi que Marieme Tamata-Varin est le nouveau maire depuis mars 2014,noire, musulmane et maire, au parcours exceptionnel:

    http://www.leparisien.fr/municipales-2014/seine-et-marne-77/noire-musulmane-et-maire-29-03-2014-3720477.php

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Tout le monde ici, lecteurs et contributeurs, sommes conscients de l'importance  du respect de l'environnement.

    A touts fins utiles, nous faisons un zoom sur les conseils en ce sens  donnés par l'ADEME : à faire suivre si besoin est ....

    http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/achats/guirlandes-illuminations-consommez-moins-decorez-autrement

    Le dossier comprend plusieurs thématiques :

     

    Que vos fêtes soient bonnes !

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Trouvé par notre ami Lucovert un site ( cf liens ci-dessous)  qui favorise la mobilité dynamique et solidaire

    pour trouver des vélos pas chers. On soutient !

     

    http://www.velook.fr/o%C3%B9-les-trouver/les-v%C3%A9los-d-occasion-des-ressourceries-et-recycleries/

     

     et un annuaire précieux des ressourceries en France

    http://ressourcerie.fr/Vos-Ressourceries/Localisations

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Magnat l'étrange est un petit village de 225 habitants situé dans  la Creuse dans le Limousin.Son nom ne vient pas de phénomènes surnaturels qui s'y seraient passés, mais du nom des deux familles qui y règnèrent : les Magnat et les de Lestrange.

    Le village est chanté depuis longtemps par les poètes, comme en témoigne la chanson de Magnat :

    Beau voyageur, ami de la nature,

    Qui loin du bruit veut couler d'heureux jours,

    Viens admirer de Magnat la parure

    Et tu voudras t'y fixer pour toujours.

    http://www.magnat-letrange.fr/chanson/CDM_Part1.html

    Magnat, c'est aussi le projet un peu "fou" de Charles-Jules Daclaqui est arrivé dans le sud de la Creuse il y a plus de quatorze ans, avec un projet bien précis : bâtir le village des enfants perdus, à l’abri des pollutions modernes et autres dévastations de la nature. Un village de cabanes dans les arbres où l’on vivrait entre terre et ciel, et où chacun retrouverait l’enfant qu’il porte en lui.

    Si vous voulez en savoir davantage, suivez ce lien vers le magazine Reporterre qui relate cette aventure :

    http://www.reporterre.net/spip.php?article6721

    Aujourd’hui l’Éco Source Arboricole est bien vivante, elle a ouvert ses portes au public à l’été 2013. Sa première cabane, la Mère, a été découverte avec enchantement par de nombreux visiteurs. L’Asiatique, une yourte perchée sur une plate-forme toute ronde, l’a rejointe au cours de l’année 2014.

    http://www.ecosourcearboricole.com/#!contact/cudb

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La vallée d'Aspe est située dans les Pyrénées.

    Sarrance se détachant sur la vallée d'Aspe

    http://www.vallee-aspe.com/

    La vallée d’Aspe, c’est un des chemins de St Jacques de Compostelle (la voie d’Arles), une vallée pastorale avec sa transhumance et traditions ancestrales, une vallée où le ski de fond est à l’honneur avec sa station du Somport, célèbre pour ses fromages.
    Située dans le Haut Béarn, au cœur des Pyrénées-Atlantiques (64), la vallée d’Aspe est voisine de l’Espagne et du Pays Basque.

    Mais, touché par un fort exode rural, la question s'est posée de comment redynamiser cette région..

    Depuis 2011, un dispositif d'épargne solidaire a été mis en place pour les habitants des 13 communes de la vallée,grâce à une association qui a été créée. le principe est simple: chacun alloue une somme de 180 € à l'association qui propose des prêts à taux zéros à des porteurs de projets. Cinq projets en cours, dont celui du ferronnier mécanicien de Bedous. Depuis le début de l'association, 9 emplois ont été créés sur ce territoire de 2 800 habitants. Et ce n'est qu'un début....

    .http://www.aspe-solidaire.org/   vous en dit plus sur les projets réalisés et en cours.

    A noter que la démarche est encouragé par le député de la circonscription   Jean Lasalle (marcheur, iconoclaste, chanteur  en basque dans l'hémicycle  et gréviste de la faim pour éviter la fermeture d'une usine du coin)

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Qu’est ce qu’une CAE ?

     

     

    L'entreprise partagée

     

     

    Une Coopérative d’Activités et d’Emploi® est une entreprise dont l’objectif est de créer des emplois pérennes et de la richesse économique et sociale sur son territoire. Les CAE vous accompagnent dans la durée, afin de construire votre propre emploi salarié au sein d’une entreprise partagée. D’un point de vue juridique, une Coopérative d’Activités et d’Emploi® est une Scop, autrement dit une société coopérative et participative de forme SA ou SARL dont les salariés sont les associés majoritaires. Tout salarié peut devenir associé, donc co-entrepreneur. Le dirigeant est élu par les salariés associés et les décisions en Assemblée Générale suivent le principe « une personne = une voix ».

    http://www.cooperer.coop/index.php?rub=informations

    http://www.les-scop.coop/sites/fr/vous-etes/pages-internes-creation/createur-cae

    Les sites précités vous donnent des infos si vous souhaitez adhérer ou par simple curiosité.

    La coopérative en CAE est une entreprise multi-activités qui rassemble des porteurs de projet.

    Deux  exemples de CAE  vous  sont donnés sur les sites ci-après :

    http://www.bastamag.net/Ces-entreprises-partagees-ou-s

    http://www.cae-clara.fr/165/etre-entrepreneur-clara

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • On dit qu'ils en avaient assez de la gestion autocratique du maire sortant de ce village de 1200 habitants. Ils se sont pris en main, en batissant des projets et une liste qui va bien avec.

    http://rue89.nouvelobs.com/2014/03/29/a-saillans-les-1-199-habitants-ont-tous-ete-elus-premier-tour-251062

    Par petits groupes, ils ont imaginé ensemble des dizaines de projets et jusqu’à 250 personnes se sont réunies lors des réunions publiques – soit presque le quart de la population !

    La Drôme à Saillans, en mars 2014 (Emilie Brouze/Rue89)

    La majorité de la liste a été élue au 1er tour en mars 2014!

    Depuis, il est  démontré que la « démocratie participative » ne se réduit pas forcément à un vague slogan. Juste deux chiffres, lâchés avec satisfaction  : sur 1 080 votants, 200 sont inscrits dans au moins une commission participative. Autant dire que la matière grise qui s’active pour faire avancer les affaires municipales dépasse largement celle des quinze conseillers élus .

    http://www.bastamag.net/Saillans-la-revolution

     

    Plus seulement un citoyen passif

    Quelque chose d’autre a changé au village depuis les élections. Comme si l’expérience politique avait ouvert le champ des possibles, avait libéré une énergie au-delà des portes de la mairie.

    Le garagiste a prévenu qu’il n’avait pas le temps de participer aux réunions mais qu’il pouvait prêter sa pelle mécanique à la commune, en cas de besoin.

    Attac, qui a organisé cet été son Altervillages à Saillans, a en remerciement repeint un local désaffecté pour en faire un lieu d’échange et de troc, qu’une petite poignée d’habitants a décidé de rendre plus fonctionnel.

    Des Saillanssons ont récemment appelé la mairie pour emprunter des gants : ils ont pris l’initiative de nettoyer la rivière.

     

    « Il y a une sorte de renouveau du citoyen-acteur qui n’est plus seulement un habitant passif. On redonne du pouvoir aux habitants, le pouvoir d’être citoyen, de se prendre en charge, de libérer la parole et l’action. On sentait que c’était quelque chose que les gens s’interdisaient. »

     

    Bien sûr, tout n'est pas "rose ", ni facile comme le décrit l'article ci-joint :

    http://rue89.nouvelobs.com/2014/10/30/saillans-sept-mois-apres-fait-peur-ca-pose-gros-souci-255722

     

    Et si Saillans donnait envie aux autres communes, non encore dans la transition démocratique, d'essayer ! Il n'est jamais trop tard !!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • A lire sur le site de We Demain

    Ce véhicule avance grâce aux pédales fixées sous le siège de ses 20 passagers. Une campagne de crowdfunding a déjà permis de lever 32 000 euros pour ajouter moteur électrique et écrans tactiles à cette invention.


    Un ancêtre du Vélomnibus 3.0
    Un ancêtre du Vélomnibus 3.0
    Adapter le principe du tandem aux transports en commun : il faillait y penser. Le Vélomnibus est un « bus-vélo » qui peut accueillir jusqu’à 20 passagers, chargés de pédaler pour le faire avancer. À l'avant, un pilote décide de la direction grâce à un volant.

    Deux prototypes ont déjà été mis au point en 2007 et en 2012, sous l’impulsion de cinq familles de la région Lyonnaise regroupées au sein d'une association. Un transport collectif « fun, décalé, dynamique et sportif, mais encore trop lourd – près d’une tonne - et trop lent », explique Raphaël, designer et membre de l’association.

     

    suite  http://www.wedemain.fr/Velomnibus-le-bus-ecolo-dont-vous-etes-le-moteur_a779.html

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Si vous devez passer le réveillon de nouvel an avec un pro-nucléaire, Chaville en transition est heureux de vous offrir le kit de survie à l'adresse ci-après

     

    Guide-de-survie-a-un-diner-avec-des-pro-nucleaires

     

    bonne soirée et bonnes fêtes à tous 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • C'est l'exemple de Augan, commune du Morbihan (1 400 habitants ).

    Un lieu multi-services que font vivre les habitants  : vente de produits bio, production de bière locale, livraisons pour les personnes âgées, lieu de débat... Une coopérative au service des habitants, dont tous peuvent devenir copropriétaires (67 au commencement) depuis 2010.

    http://www.bastamag.net/Mieux-qu-un-centre-commercial-une

    http://www.lechampcommun.fr/

    Vous verrez sur le site du champ commun le programme des activités en tout genre etc...

     

    Une auberge est prévue en 2015...

    Retenons leur devise "Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin"

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • marmite a roulettes logo

     

    Dans l’Hérault, la Marmite à roulettes sert dans la rue des plats simples, à base de produits bio et locaux, à petit prix. Elle s’inspire des Marmites, des cuisines coopératives lancées par des ouvriers en 1868.

    Leur philosophie inspire aujourd’hui des initiatives qui cherchent à mettre une nourriture saine à la portée de tous, et à retrouver l’ambiance conviviale des cantines. Dans l’Hérault, une dizaine de personnes ont lancé l’été dernier la Marmite à roulettes.

    http://www.lagedefaire-lejournal.fr/la-marmite-roulettes-une-cuisine-cooperative/

    http://www.bastamag.net/La-Marmite-a-Roulettes-une-cantine

    http://www.dailymotion.com/video/xxezkq_pezenas-soupe-populaire-avec-la-marmite-a-roulettes_news

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique