• Tu vas à l'Atrium...euh au 104.. Tu prends le pain ?

    Le désormais célèbre lieu culturel "le 104" , grâce à son directeur José-Manuel Gonçalvès et son équipe réinvente l'art du vivre ensemble en plein quartier populaire. Visite non guidée..

     

     


     

    "Un lieu de vie culturelle pour tous"

    L'architecture industrielle de cet ancien service de pompes funèbres a été reconvertie en un lieu plein de vie. Les principes énoncés dans la présentation sur le site  tiennent leurs promesses.Un vaste passage entre les rues d'Aubervilliers et Curial forme une halle centrale qui donne accès à de multiples lieux dédiés plus surprenants les uns que les autres. (voir liens ci-dessous).

    Le site très fréquenté est OUVERT à tous et  les populations de tous milieux confondus se cotoyent rappelant l' ambiance festive de Paris Plage . Cependant il ne s'agit pas d'un simple événementiel mais d'un travail minutieux d'ingénierie sociale qui permet de réconcilier les générations en répondant aux  différents besoins inhérents à la vie en société sur le long terme : accueil familles et jeunes, culture , convivialité, commerces, emplois d'insertion, restauration...

    Le challenge est remarquable tant nous avons pris l'habitude de ghettoriser les espaces de vie et  aussi les populations. Ainsi comme indiqué dans le titre on peut y acheter son pain (bio), après avoir joué dans le labyrinthe avec ses enfants...ou bien après avoir vu une expo ou avoir répété son spectacle.

    Les premiers habitants des " cités" se souviennent que la mixité sociale et culturelle y était tout à fait ordinaire dans les années 60/70 (par exemple près de chez nous à Meudon La Forêt). L'étude de l'histoire de la politique de la ville explique le phénomène de ghettorisation . L'exemple réussi du projet du 104 nous encourage à ne pas baisser les bras devant les dégâts humains et  sociaux que la  ghettorisation a engendré au fur à mesure de la montée du chomâge à Chaville comme ailleurs.

    Des idées pour Chaville

    La vie économique de Chaville ( les maraîchages, les blanchisseries ,  la proximité de sites industriels ) et son environnement remarquable ont crée les conditions pour un lieu propice à une richesse culturelle et sociale qui fait le charme de notre ville et que nous devons préserver.

    La ville a besoin de construction et de rénovation de logements ( comme préconisé par le SDRIF) , cela ne doit pas faire oublier  qu'il nous faut d'abord " soigner les hommes avant le bâti" comme aime  le dire T. Firchow

    Nous retrouvons cette volonté dans le travail de nombreuses associations chavilloises dont les  membres tissent ce précieux lien social ( aides aux devoirs, expos, convialité, logement...) en particulier à l'Atrium.

    Pourquoi ne pas pérenniser, valoriser et diversifier cette démarche à l'Atrium entre autres lieux à Chaville en nous inspirant du 1O4 ?

     Les espaces du 104

     

     

    Tu vas  à l'Atrium...euh au 104.. Tu prends le pain ?

    Deux des nombreux univers du 104 : en haut "le Cinq" dédié aux pratiques amateurs, en bas "le labyrinthe" fait avec des grandes feuilles de carton ondulé.

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :